Vivre avec un handicap

Janvier 2017



L’extrême diversité des situations de handicap appelle des réponses différenciées. Handicap physique ou mental, poly ou plurihandicap, à chaque personne handicapée ses problématiques psychologiques propres. On peut toutefois dégager un certain nombre de caractéristiques communes qui délimitent le champ psychologique du handicap.

Une série d’altérations


Les conséquences d’un handicap s’expriment dans différents compartiments de la vie quotidienne. Ces expressions prennent la forme d’une série d’altérations aux effets souvent cumulés qui affectent des interactions :
  • Altération du lien social. Le handicap crée une différenciation créatrice d’une distance relationnelle entre la personne handicapée et les autres ;
  • Altération du processus d’identité psychologique. La personne handicapée rencontre des difficultés particulières dans le maintien de son intégrité psychologique menacée par un doute sur son identité profonde et par un risque de fragilisation de la construction du moi ;
  • Altération de l’identité corporelle. Le corps « persécuteur » de la personne handicapée fait peser une menace sur son moi corporel. Il l’oblige à organiser une réalité entièrement assujettie à des limites imposées.

Un comportement parfois bouleversé


Certains traits caractérisent le comportement de la personne handicapée. Ils ne sont cependant pas permanents et ne concernent pas toutes les personnes handicapées :
  • Agressivité. Elle survient le plus souvent dans des situations de perte affective ressentie ou de surexposition du handicap ;
  • Dépression. Elle est en permanence sous-jacente ;
  • Agitation et instabilité. Surtout constatés chez l’enfant atteint d’un handicap, ces traits jouent un rôle de palliatif à la constitution d’un Moi encore en construction ;
  • Troubles psychosomatiques. Le handicap peut entraîner des troubles de cette nature causés par un écart entre une réalité subie et des conséquences fantasmées.

5 conseils pour bien gérer une relation avec une personne handicapée


La variété des situations psychologiques est proportionnelle à la diversité des situations de handicap. Ces 5 conseils offrent néanmoins quelques repères utiles.
  • Parler du handicap pour qu’il ne devienne jamais un tabou. Pour cela, être disponible et toujours à l’écoute de la souffrance psychologique de la personne handicapée. Il est toutefois indispensable de bannir comportements et propos exagérément compassionnels qui risqueraient d’« infantiliser » la personne, de la déresponsabiliser et au final de l’enfermer psychologiquement dans son handicap ;
  • Dire la vérité, c’est-à-dire ne pas conforter la personne handicapée dans un éventuel déni de son handicap. Vouloir échapper à la réalité et à ses conséquences concrètes est vain ; les « réveils » sont toujours psychologiquement ravageurs ;
  • Construire des projets de vie réalistes, c’est-à-dire tenant compte des limites objectives imposées par le handicap. Les effets psychologiques d’un échec consécutif à un projet hors de portée sont également toujours dévastateurs ;
  • Développer le « fight spirit ». En d’autres termes saisir toutes les occasions qui, au quotidien, permettre à la personne handicapée de constater par elle-même que ses efforts sont récompensés. L’entretien de cette combativité est la clé de la conservation, ou de la reconquête, de l’estime de soi par la personne elle-même ;
  • Recourir sans hésitation à des professionnels, psychologues, psychiatres ou psychothérapeutes, notamment lorsque l’interdépendance affective avec la personne handicapée est trop grande ; cette « dépendance » parasite, le plus souvent inconsciemment, la construction et le maintien de l’autonomie psychologique de la personne handicapée.

A voir également


Publi-information
Dernière modification le lundi 30 novembre 2009 à 13:05:38 par charlesmuller.
Ce document intitulé « Vivre avec un handicap » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.