Soutenir un proche malade

Mai 2017
Lorsque la maladie frappe un proche, nous sommes spontanément portés à aider le malade à surmonter douleurs, angoisses, problème d’images de soi, déstabilisation des relations familiales… Mais vouloir aider, ne suffit pas ; il faut aussi savoir aider. Dans le cas des maladies les plus graves, le recours à un psychologue, voire un psychiatre si la prescription de médicaments est indispensable, peut s’avérer nécessaire. Dans la majorité des cas, la connaissance et la mise en œuvre de quelques comportements et attitudes simples peuvent constituer un soutien efficace au malade.


Écouter pour mieux soutenir

L’écoute du malade est le meilleur moyen pour lui permettre d’exprimer sa souffrance physique ou psychologique. Pour pratiquer cette écoute il faut :
  • Montrer de la disponibilité
  • Témoigner un intérêt sincère pour le récit du malade, même s’il a tendance à se répéter au fil des jours
  • Questionner et relancer les échanges, ne pas hésiter à reformuler ce que dit le malade afin de construire avec lui un dialogue à la fonction souvent libératrice

Rechercher des soutiens extérieurs

Suivant l’intensité avec laquelle le malade est psychologiquement affecté, ou la difficulté qu’il éprouve à aborder certains sujets avec ses proches (sexualité altérée en raison de la maladie, peur de la mort, dévalorisation de soi…), le soutien de l’entourage peut s’avérer insuffisant ou inadapté. En pareil cas, deux solutions :
  • Le recours à des professionnels. Psychologues ou psychiatres peuvent en effet mettre en œuvre des « techniques » destinées à aider le patient ;
  • Le recours à de groupes de paroles ou des associations. Tout spécialement dans le cas de cancers, il existe des groupes de parole mis en place par les établissements hospitaliers eux-mêmes. Réunis autour d’un professionnel, des malades peuvent parler ensemble de leurs difficultés et des moyens de les affronter.


Enfin, les associations d’anciens malades constituent également un soutien efficace. Capables d’une grande d’écoute, ces associations offrent en outre la possibilité de partager expériences et ressentis des malades mais aussi de leurs proches. Elles diffusent de surcroît de nombreuses informations pratiques.

A voir également


Publi-information
Ce document intitulé « Soutenir un proche malade » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.