Recommandations de prise en charge d'un PTI aigu (SFP)

Mai 2017
En novembre 2007, la Société Française de Pédiatrie (SFP) a publié un rapport sur la prise en charge et le traitement du Purpura Thrombopénique Immunologique (PTI). L'incidence de survenue d'une hémorragie intracrânienne est rare, estimée à 0,1 à 0,5%. On accorde un traitement seulement aux patients ayant une forme sévère de cette pathologie.


Les critères de gravité du PTI


Ils sont mesurés avec le score hémorragique de Buchanan.


blank
Cliquez sur l'image pour l'aggrandir

Traitement du PTI

Pas de traitement

  • Chez les patients présentant à la fois :
    • un score hémorragique de Buchanan compris entre 0 et 2 ;
    • un taux de plaquettes supérieur à 10000/mm3.

Proposition de traitement

  • Chez des patients
    • ayant un score hémorragique de Buchanan > 3 ;
    • un taux de plaquettes < 10000/mm3 ;
    • en cas d'intervention chirurgicale ou de geste invasif.
  • 2 types de traitements sont préconisés chez les patients ayant un score de Buchanan de 3 :
    • une corticothérapie
      • traitement limité à 4 jours à la dose de 4 mg/kg/j,
      • en 2 prises de prednisone,
      • sans dépasser la dose de 180 mg/j,
      • nécessité de l'associer à un à un antisecrétoire gastrique,
      • doit être débutée après l'éradication d'une infection nécessitant un traitement (varicelle),
    • une perfusion intraveineuse d'immunoglobulines polyvalentes, à la dose de 0,8 à 1 g/kg
      • durée de 18 à 24 h est recommandée pour prévenir la survenue de céphalées,
      • durée de perfusion peut être diminuée progressivement sans dépasser 4 ml/kg/h.
  • Avantages de la corticothérapie :
    • coût faible,
    • n'engage pas une hospitalisation systématique,
    • aucun risque à long terme.
  • Les immunoglobulines polyvalentes :
    • peuvent transmettre des agents infectieux,
    • risque faible compte tenu des procédés d'inactivation virale,
    • coût élevé,
    • hospitalisation de jour obligatoire,
    • peu d'effets secondaires.
  • Patient présentant une forme grave avec hémorragie sévère (score de Buchanan > 4):
    • perfusion d'immunoglobulines intraveineuses (IGIV, 0,8 à 1 g/kg) ;
    • corticothérapie intraveineuse sous forme de méthylprédnisolone
      • en deux injections quotidiennes pendant une durée maximale de quatre jours, avec une décroissance progressive au décours.

Surveillance des patients

  • Un contrôle du taux de plaquettes doit être effectué :
    • en cas de non régression clinique dans les 48 h suivant le diagnostic,
    • ou d'aggravation du score hémorragique,
    • 3 jours après le début du traitement par immunoglobulines intraveineuses,
    • entre le 3ème et le 5ème du début du traitement par corticoïdes,
    • entre le 21ème et le 28ème jour.




Crédit photo : Istockphoto, Jamey Ekins.

A voir également


Publi-information
Ce document intitulé « Recommandations de prise en charge d'un PTI aigu (SFP) » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.