Anxiété chronique

Janvier 2017
Le trouble anxieux généralisé concerne surtout le jeune adulte, même s'il peut apparaître plus tôt dans l'enfance. Il est fréquemment associé à d'autres troubles, comme l'addiction à la cigarette ou à l'alcool, mais aussi la dépression. Son évolution est chronique.


Facteurs de risque

L'anxiété généralisée peut faire irruption dès l'enfance (la prévalence est toutefois très faible chez les plus jeunes). Elle se traduit alors par un comportement introverti, des craintes injustifiées, des cauchemars fréquents, un sommeil chaotique (peur du noir, peur de s'endormir), des préoccupations excessives pour certains sujets (être à l'heure à l'école) ou des visions catastrophiques de l'avenir (guerre, raz-de-marée, tremblements de terre), un manque de confiance en soi, qui se dissimule parfois sous un excès de perfectionnisme.

Toutefois, l'âge le plus fréquent du premier diagnostic se situe entre 20 et 30 ans. Les patients ressentent les symptômes qui ont été précédemment décrits. La plupart ont l'impression d'avoir toujours ressenti le même type d'émotion, depuis la petite enfance.

Evolution

L'évolution du trouble anxieux au cours de l'existence est chronique, avec des phases de rémission suivies d'aggravations. Dans certains cas, on observe une amélioration progressive : le patient est capable de maîtriser lui-même ses angoisses ou il organise son existence de façon à subir le minimum de stress ambiant. Mais bien souvent, l'anxiété généralisée persiste lorsqu'elle n'est pas traitée. Il est fréquent que le trouble se manifeste par phase, avec une acuité particulière dans certaines périodes de stress.

Troubles associés

L'anxiété est associée à des comportements de dépendance. On trouve ainsi une plus grande proportion de fumeurs et de buveurs chez les anxieux. Par ailleurs, si le patient ne suit pas de traitement, l'anxiété peut se métamorphoser en dépression, un trouble avec lequel elle partage d'ailleurs plusieurs symptômes.

D'autres pathologies psychiatriques peuvent être associées à l'anxiété : trouble bipolaire, trouble obsessionnel-compulsif, stress post-traumatique. On note un risque suicidaire plus important chez les sujets anxieux.

A voir également


Publi-information

Symptome und Verlauf von Angststörungen
Symptome und Verlauf von Angststörungen
Dernière modification le vendredi 16 septembre 2016 à 09:49:24 par Jeff.
Ce document intitulé « Anxiété chronique » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.