Asthme - Symptômes et définition

Septembre 2015

Définition

L'asthme est une pathologie inflammatoire chronique des bronches associant plusieurs processus dont une hyper-réactivité des bronches, une inflammation locale et un épaississement des parois bronchiques accompagnés d'une formation de mucus et une bronchoconstriction, c'est-à-dire une diminution du diamètre des bronches. A l'occasion d'une crise d'asthme, les bronches se contractent, puis développent un oedème diminuant leur diamètre. Les bronches s'obstruent et empêchent l'air de circuler.

Notre vidéo


Statistiques

En 20 ans, le nombre de cas d'allergies et d'asthme est en augmentation en France, mais aussi un peu partout dans le monde. On estime que l'asthme touche 4 millions de personnes en France. 9% d'enfants et 6 % des adultes sont touchées par la première maladie chronique à l'origine de mille morts par an selon l'Institut national de veille sanitaire, INVS.

L'asthme est à l'origine de 600.000 journées d'hospitalisation. Le coût estimé de l'asthme est d'un milliard d'euros en dépenses de santé. A peine un asthmatique sur 3 suit un traitement en France, soit environ un million de personnes seulement, et 4 personnes sur 10 le prennent correctement. L'asthme est une cause classique d'absentéisme scolaire. On estime qu'un asthmatique potentiel naît en France toutes les dix minutes. L'asthme est considéré comme la maladie chronique la plus fréquente de l'enfant. 3 personnes environ décèdent chaque jour des suites d'une crise d'asthme sévère. Les résultats de l'étude AIRE** (Asthma Insight and Reality in Europe), la plus vaste étude jamais réalisée sur l'asthme en Europe, a mis en évidence qu'à peine 5% des asthmatiques européens seraient soignés selon les recommandations internationales en vigueur.

Symptômes

Cette inflammation des bronches empêche le passage de l'air et provoque les symptômes de la crise d'asthme. La gêne ressentie au cours des symptômes est causée par la difficulté du passage de l'air dans les voies respiratoires. L'inflammation bronchique se prolonge même en l'absence de manifestations, ce qui peut pousser les asthmatiques à interrompre leur traitement. L'inflammation chronique provoque un remodelage des bronches aggravant la maladie asthmatique si aucun traitement de fond n'est mis en place. L'asthmatique éprouve des difficultés à inspirer et à expirer l'air contenu dans ses poumons. Une toux et un sifflement caractéristique accompagnent cette gêne.

Autres symptômes

Le diagnostic d'une crise d'asthme typique et caractéristique est assez simple à effectuer. Une grande majorité des asthmatiques ne présente pas de crises sifflantes de ce type et vivent des années avec un asthme évoluant lentement mais surement. De nombreuses personnes sont ainsi gênées depuis des années par des manifestations moins impressionnantes sans que le diagnostic ne soit effectué.

Des épisodes de toux sèche évoluant depuis plusieurs semaines, voire plusieurs mois ou années, survenant le plus souvent le soir, au cours de la nuit où à l'effort peuvent également être des signes de l'asthme. Des épisodes de bronchites à répétition peuvent aussi témoigner d'un asthme. Un Essoufflement, la sensation de perdre son souffle sont des éléments pouvant évoquer la maladie asthmatique. Certains adultes ou enfants présentent une grande fatigue témoignant de cette maladie.

Une toux fréquente, persistante plusieurs semaines après une rhinopharyngite. De nombreuses personnes présentent pendant des années des manifestations de ce type qui ne sont pas diagnostiquées comme étant liées à l'asthme. La maladie, non traitée, s'aggrave petit à petit et peut, des années plus tard évolué vers une insuffisance respiratoire aux conséquences parfois sévères et plus difficilement maîtrisables.

Pas toujours de crise d'asthme

L'asthme est une maladie insidieuse qui peut évoluer lentement sans que le patient ne s'en rende compte. De nombreuses personnes vivent ainsi des années avec un souffle « un peu court » qui s'aggrave peu à peu sans autre manifestation. Ces personnes limitées dans leur vie quotidienne depuis des années n'imaginent pas un instant qu'elles sont asthmatiques. Même leur praticien éprouve des difficultés à effectuer ce diagnostic car ces personnes ne présentent pas les sifflements si caractéristiques de la maladie.

Malheureusement, il arrive qu'un jour, souvent entre 50 et 60 ans, les symptômes s'aggravent brutalement, voire de manière tragique. L'asthme peut être comparé à un iceberg dont la partie visible représente la crise typique et ses sifflements et la partie immergée, invisible, aux symptômes plus pernicieux, moins faciles à lier à l'asthme, comme notamment un essoufflement ou des épisodes de toux.

Reconnaître les symptômes

Savoir reconnaître les signes devant faire évoquer le diagnostic d'asthme est probablement le conseil le plus important que les patients doivent connaître. Dépister les manifestations de cette maladie pourra aider des milliers de personnes qui pourront ensuite consulter un médecin qui maitrise bien le diagnostic et les traitements de cette maladie. Des questions simples doivent être systématiquement posées à tous les asthmatiques lors d'une consultation. Les réponses obtenues permettent d'évaluer la gêne du patient et d'adapter son traitement.

Une gêne est ressentie au cours de certaines activités comme la pratique d'un sport ou courir après un bus par exemple, à la maison ou au travail. Un essoufflement survient lors de la montée de 2 ou 3 étages, lors de la marche ou au repos. La personne asthmatique est réveillée la nuit ou ou plus tôt que d'habitude par une toux, un essoufflement, une oppression, des sifflements et des douleur dans la poitrine. L'inhalateur de broncho-dilatateur est utilisé fréquemment. Une fatigue est fréquente pour des efforts peu importants. Une gêne peut être perçue au téléphone, situation intriguant souvent les interlocuteurs « c'est bizarre, tu as l'ai essoufflé ? ». Présence d'une ou plusieurs bronchites qui se sont prolongées d'une toux pendant plusieurs semaines.

Certains praticiens ne pensent pas toujours au diagnostic d'asthme, souvent très difficile, lorsque le patient ne présente pas de crise typique avec ses sifflements. Ils peuvent alors parfois affirmer au patient qu'il n'a pas d'asthme. Le diagnostic de cette maladie est parfois difficile et nécessite une pratique régulière. N'hésitez pas à insister auprès de votre médecin si vous pensez être gêné et demandez à consulter un spécialiste ou à effectuer une EFR, exploration fonctionnelle respiratoire, seul examen permettant le diagnostic précis de l'asthme.Un nouveau-né qui présente au moins trois épisodes de sifflements respiratoires, une gène respiratoire, plusieurs bronchites sifflantes ou bronchites « asthmatiformes » avant l'âge de deux ans doit être considéré comme un enfant asthmatique.

Fatigue comme seul symptôme

La seule gêne que décrivent certains asthmatiques est une fatigue s'aggravant lors des efforts, parfois minimes, de la vie quotidienne. Marcher, monter des escaliers, faire ses courses représentent parfois un effort insurmontable que les patients n'imaginent pas être provoqués par un asthme. Certains asthmatiques vivent ainsi des dizaines d'années avec une fatigue provoquée par une obstruction, le plus souvent assez sévère, de leurs bronches. Lorsqu'un médecin effectue ce diagnostic, parfois par hasard ou au décours d'un épisode de surinfection ou d'aggravation de la maladie, ces patients sont surprit de constater l'amélioration spectaculaire de leur « forme » et de leur fatigue avec les traitements proposés.
Pour une lecture illimitée hors ligne, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement cet article au format PDF :
Asthme-symptomes-et-definition .pdf

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du


Publi-information
Publi-information

A voir également


Asthma: statistics and definitions
Asthma: statistics and definitions
El Asma: estadísticas y definiciones
El Asma: estadísticas y definiciones
Asthma: Zahlen und Fakten
Asthma: Zahlen und Fakten
Ce document intitulé « Asthme - Symptômes et définition » issu de Sante-Medecine (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.