Sismothérapie - Dépression

Janvier 2017
Aussi appelée électroconvulsivothérapie (ECT), jadis électrochoc, la sismothérapie consiste à provoquer une convulsion (crise comitiale) par un choc électrique exercé sur le crâne d'un patient anesthésié.

Usage

La sismothérapie est rarement choisie en traitement de première intention des dépressions : on fait appel à elle après échec des traitements médicamenteux. Elle s'adresse aux formes sévères et résistantes de dépression, ainsi qu'à certaines psychoses. Malgré sa mauvaise réputation, ce traitement est utilisé depuis les années 1930. Son efficacité à court terme est démontrée sur les états dépressifs.

Séance

Le patient est placé en anesthésie générale pendant quelques minutes. Il subit également une curarisation, qui supprime toute contracture musculaire. Le courant électrique est envoyé 3 à 6 secondes dans le cerveau. Le nombre total de séances se situe entre 4 et 20, à raison de 2 ou 3 par semaine. Le traitement est interrompu dès que l'on observe une réponse positive. Il n'est pas prolongé en cas d'inefficacité.

Indications


Contre-indications


Notre vidéo


Pour aller plus loin

A voir également


Publi-information
Dernière modification le vendredi 3 juin 2016 à 14:07:08 par Jeff.
Ce document intitulé « Sismothérapie - Dépression » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.