Troubles bipolaires - Prise en charge (HAS)

Août 2017

En Mai 2009, la Haute Autorité de Santé a publié un guide destiné aux professionnels de la santé concernant la prise en charge des troubles bipolaires. Le trouble bipolaire est une pathologie courante avec une prévalence de 1% dans la population générale.


Bilan initial

Les signes d'appel

  • Ce document de la HAS dresse les signes d'appel qui nécessitent un avis psychiatrique :
    • présence de 3 épisodes dépressifs récurrents ;
    • début d'un épisode maniaque, dépressif ou psychotique ;
    • présence d'antécédents familiaux de troubles bipolaires ;
    • antécédents personnels de tentative de suicide.

Les évaluations initiales

  • Au cours de ces évaluations, le praticien doit rechercher :
    • les phases d'hypomanie,
    • facteurs déclenchant des épisodes antérieurs,
    • facteurs de risque de mauvaise observance,
    • les comorbidités associées
      • consommation d'alcool ;
      • prise de substances psychoactives illicites ;
      • présence de troubles anxieux, de troubles de la personnalité, de symptômes psychotiques ;
      • risque suicidaire.
  • Évaluer l'état thymique et les traits de personnalité.

Évaluer le risque suicidaire

  • Évaluer le niveau d'intentionnalité :
    • « idées de suicide, plans, intentions, ou d'homicide » ;
    • accès aux méthodes pour réaliser un suicide ;
    • létalité potentielle des moyens à la disposition du patient.
  • Rechercher l'existence de conduites addictives qui favorisent
    • les passages à l'acte ;
    • la présence d'hallucinations ;
    • d'autres symptômes psychotiques ou d'anxiété sévère.
  • Évaluer
    • la qualité du soutien de l'entourage proche et du réseau;
    • le niveau d'insertion socioprofessionnelle ;
    • la capacité de demande d'aide et d'accès aux soins ;
    • le degré de prise de conscience des troubles.

Prise en charge thérapeutique

Prise en charge des épisodes aigus maniaques et hypomaniaques

  • La HAS recommande pour les patients non traités un traitement à base de :
  • Pour les patients recevant déjà un traitement psychotrope :
    • changer de traitement thymorégulateur,
    • prescrire une association de traitements
      • carbamazépine ;
      • valpromide ;
      • oxcarbazépine ;
      • neuroleptiques conventionnels ;
      • antipsychotiques atypiques tels que

Prise en charge au long cours des troubles bipolaires

  • En première intention :
    • lithium,
    • divalproate de sodium,
    • valpromide 10.
  • En seconde intention :
    • lamotrigine 12,
    • olanzapine,
    • aripiprazole,
    • carbamazépine.

Suivi

  • Évaluer
    • l'efficacité thérapeutique sur la stabilité de l'humeur ;
    • l'existence d'addictions associées ;
    • l'état général du patient.
  • Surveiller l'apparition éventuelle d'effets indésirables.
  • Rechercher la présence de facteurs de stress.
  • Établir une courbe de poids et d'indice de masse corporelle (IMC).
  • Vérifier le mode de contraception des patientes susceptibles de développer une grossesse.
  • Il convient d'effectuer au moins une fois par an :

En savoir plus


Sources


Troubles bipolaires, HAS, mai 2009.
Crédit photo : Alexh | Dreamstime.com

A voir également


Publi-information

Influenza: symptoms
Influenza: symptoms
Ce document intitulé « Troubles bipolaires - Prise en charge (HAS) » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.