Schizophrénie - Prise en charge (HAS)

Août 2017

En juin 2007, la Haute Autorité Sanitaire (HAS) a publié un guide médecin destiné à expliquer aux professionnels de santé la prise en charge et le parcours de soins du patient souffrant de troubles schizophrènes. La prévalence est d'environ 1% dans la population générale, ce qui représente 400000 sujets malades en France et 10000 nouveaux cas par an.

Bilan initial

Diagnostic


Ce document de la Haute Autorité Sanitaire HAS préconise en premier lieu de diagnostiquer le syndrome de schizophrénie.
  • Repérer la présence de comorbidités.
  • Entretien qui précisera :
    • les symptômes présents et passés
      • idées délirantes,
      • hallucinations,
      • désorganisation de la pensée et du comportement,
      • bizarreries,
      • isolement social,
      • modification de la personnalité,
    • l'influence de traitements antérieurs éventuels,
    • l'évaluation
      • du risque suicidaire,
    • les possibilités de soutien social et relationnel.

Le traitement médicamenteux

  • Faire un bilan préalable qui comporte :
    • des données cliniques
      • poids ;
      • taille ;
      • IMC ;
      • périmètre abdominal, mesure de la pression artérielle, état général et antécédents somatiques ;
    • des examens complémentaires
      • glycémie ;
      • bilan lipidique ;
      • hémogramme ;
      • électrocardiogramme ;
      • test de grossesse.

Prise en charge thérapeutique

Approche psychothérapique

  • Fondée sur une relation de confiance.
  • Vise à :
    • restaurer les capacités de fonctionnement mental,
    • rétablir le contact avec la réalité.
  • Favorise :
    • les processus de pensée et d'expression verbale des émotions ;
    • en réduisant les réactions de rupture.
  • Peut être complétée par une psychothérapie codifiée.

Psycho-éducation

  • Informer sur :
    • la maladie et les symptômes,
    • l'évolution des thérapeutiques pharmacologiques et leurs effets secondaires,
    • les autres interventions,
    • la stratégie de prévention des rechutes,
    • les risques liés à l'usage du cannabis et autres substances psychoactives.

Moyens thérapeutiques

  • Traitements pharmacologiques :
    • antipsychotiques
      • une monothérapie est privilégiée,
    • antiparkinsoniens anticholinergiques ;
    • propranolol peut être utilisé dans l'akathisie.
  • Autres psychotropes :
    • antidépresseurs,
    • anxiolytiques,
    • thymorégulateurs.
  • Autres traitements :
    • électroconvulsivothérapie ;
    • interventions cognitives ;
      • s'adressent au patient en complément des autres moyens thérapeutiques mis en oeuvre.
  • Autres interventions psychothérapiques :
    • psychothérapie psychanalytique ;
    • interventions familiales ;
    • interventions médico-pédagogiques.

Stratégie thérapeutique

  • La prise en charge ambulatoire est préférable.
  • Durée du traitement médicamenteux
    • 2 ans après la résolution symptomatique d'un épisode unique ;
    • 5 ans en cas d'épisodes ultérieurs.

Suivi

  • Examens complémentaires :
    • glycémie,
    • bilan lipidique,
    • ionogramme sanguin,
    • dosage des transaminases,
    • dosage de la créatinine,
    • hémogramme,
    • dosage de la prolactine si indication,
    • dosage sanguin du traitement antipsychotique en cas de réponse clinique inadaptée.

Sources


Schizophrénies, HAS, juin 2007.

Crédit photo : Frenta | Dreamstime.com

A voir également


Publi-information
Ce document intitulé « Schizophrénie - Prise en charge (HAS) » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.