Troubles du rythme ventriculaire grave chronique (HAS)

Octobre 2017

En juillet 2009, la Haute Autorité de Santé (HAS) a publié un rapport sur les troubles ventriculaires graves chroniques. L’objectif de ce guide destiné aux généralistes et cardiologues est de faciliter la prise en charge et le suivi de soins des patients atteints de troubles ventriculaires.


Le bilan de base

Objectifs

  • Établir le diagnostic de trouble du rythme ventriculaire grave.
  • Rechercher
    • des facteurs déclenchant,
    • une cardiopathie sous-jacente.
  • Évaluer le risque de mort subite.
  • Donner des conseils au patient et à ses proches.

Interrogatoire et examen clinique

  • Interrogatoire :
    • définition des symptômes
      • palpitations,
      • dyspnée,
      • douleur angineuse,
      • sensation de palpitations avant la syncope,
    • antécédent de mort subite cardiaque ressuscitée ;
    • réponse aux traitements pharmacologiques préalables.
  • Examen clinique
    • signes d’instabilité hémodynamique ;
    • hypotension ;
    • ischémie myocardique ;
    • insuffisance cardiaque ;
    • détérioration clinique.

Recherche de facteurs

  • Recherche des facteurs favorisants :
    • exercice physique ;
    • substances psychoactives ;
    • prise de médicaments favorisant ;
    • troubles digestifs ;
    • ischémie myocardique ;
    • cardiopathies associées
      • maladie coronaire ;
      • insuffisance cardiaque ;
      • cardiomyopathies ;
      • cardiopathies congénitales et valvulaires.

Examens spécifiques

  • Échocardiographie transthoracique ETT
    • recherche d’anomalie du cœur.
  • Holter
    • permet de mettre en évidence un trouble du rythme ventriculaire.
  • Épreuve d’effort
    • permet de détecter :
      • des épisodes d’ischémie,
      • des troubles du rythme ventriculaire grave.
  • Examens biochimiques
    • kaliémie,
    • créatininémie.

Examens complémentaires

  • Échocardiogramme de stress.
  • Coronarographie.
  • IRM.
  • Techniques isotopiques.
  • Étude électrophysiologique.
  • Enquête génétique et familiale.
  • Angiographie ventriculaire droite.

Prise en charge thérapeutique

Education thérapeutique

  • Elle comporte
    • une information
      • sur le trouble du rythme et ses symptômes,
      • sur l’existence et de la diffusion des défibrillateurs automatiques,
      • sur les thérapeutiques prescrites,
      • sur les traitements à interrompre et les médicaments à éviter,
    • apprentissage de certains gestes techniques par l’entourage.

En cas d’implantation d’un défibrillateur automatique implantable (DAI)

  • Contacter le service de cardiologie en cas de :
    • symptômes d’arythmie durant plus de trois minutes ;
    • suspicion de dysfonctionnement du défibrillateur ;
    • doute sur l’efficacité des médicaments ;
    • apparition de nouveaux symptômes.
  • Éducation thérapeutique :
    • incitation à la pratique d’une activité physique régulière ;
    • précautions pour la conduite automobile
      • contre-indiquée en cas de perte de connaissance précédant une thérapie,
      • interdite après implantation d’un DAI durant 1 mois,
    • effet de la plaque à induction sur le fonctionnement du DAI ;
    • ne pas utiliser de téléphone portable à proximité du DAI.

Traitements médicamenteux

  • Traitement antiarythmique
    • bêtabloquants ;
    • sotalol ;
    • amiodarone (prévention des récidives) ;
    • antiarythmiques de classe IA-IC.
  • Suppression des médicaments proarythmiques comme
    • médicaments hypokaliémiants ;
    • médicaments allongeant l’intervalle QT ;
    • médicaments inhibiteurs du canal sodique.

Sources

Troubles du rythme ventriculaire grave chronique, HAS, juillet 2009.
Crédit photo : Fantasista | Dreamstime.com

Publi-information
Ce document intitulé « Troubles du rythme ventriculaire grave chronique (HAS) » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.