Nutrition et grossesse ( INPES)

Décembre 2017
En septembre 2007, l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (INPES) a publié un guide destiné aux médecins concernant l'alimentation des femmes enceintes. Ce guide a pour but d'aider le médecin traitant à conseiller ses patientes, dès leur projet d'enfant et tout au long de leur grossesse, puis pendant la période d'allaitement.


Le poids

Pendant la grossesse



Prise de poids excessive


Prise de poids insuffisante


Notre vidéo


Les précisions du docteur Pierrick Hordé


Besoins nutritionnels

Les folates

  • Facteurs clé de la division cellulaire.
  • Prescrits
    • en suppléments médicamenteux,
    • par un médecin ou une sage-femme,
    • à une dose déterminée,
    • dans des situations spécifiques et sous surveillance.

La vitamine D

  • Joue un rôle majeur dans la minéralisation du squelette foetal.
  • Prescrire un supplément médicamenteux en cas de :
    • hypovitaminose,
    • absence d'exposition au soleil,
    • grossesses répétées.

Le fer

  • La grossesse entraîne une augmentation des besoins en fer
    • liée à l'élévation de la masse sanguine,
    • à la croissance foetale,
    • et au développement placentaire.
  • L'anémie augmente
    • le risque de prématurité,
    • de mortalité périnatale,
    • et d'hypotrophie foetale.

L'iode

  • Pendant la grossesse
    • augmentation de la clairance rénale de l'iode chez la mère,
    • du transfert foetoplacentaire de l'iode,
    • stimulation de la thyroïde maternelle.
  • Une déficience iodée peut
    • modifier les paramètres fonctionnels thyroïdiens maternels,
    • ralentir la maturation du cerveau foetal,
    • entraîner des troubles du développement neurocognitif chez l'enfant.
  • Consommer
    • lait et produits laitiers,
    • poissons d'origine marine,
    • oeufs.

L'hydratation

  • Participe aux modifications physiologiques de la grossesse
    • augmentation de la masse sanguine ;
    • constitution
  • Réduit
  • 2,5 litres d'eau par jour pendant la grossesse et l'allaitement.

Les besoins en lipides

  • Indispensables au bon fonctionnement des cellules, notamment nerveuses.

A limiter ou proscrire

L'alcool

  • Risques
    • retard de croissance intra-utérine,
    • dysmorphie faciale caractéristique à la naissance,
    • microcéphalie,
    • malformations cérébrales,
    • troubles neurocomportementaux variés.
  • Éviter toute boisson alcoolisée pendant la grossesse et l'allaitement.

Tabac et cannabis

  • Diminution de la fertilité.
  • Déficience en iode.
  • Augmentation
    • de grossesses extra-utérines ;
    • d'accidents obstétricaux ;
    • de prématurité.
  • Réduction du poids de naissance.
  • Malformations.
  • Diminution de la durée de la grossesse.

L'activité physique

Pendant la grossesse

  • Le maintien d'une activité physique :
    • diminue
    • permet un meilleur équilibre psychologique et nutritionnel ;
    • repos indiqué en cas
      • de grossesse gémellaire,
      • de pathologie,
      • de menace d'accouchement prématuré.
  • Privilégier
    • la marche,
    • la gymnastique,
    • la natation.

Après l'accouchement

  • Permet un retour plus rapide au poids antérieur.
  • A faire progressivement.

Sources


Nutrition et grossesse, INPES, septembre 2007.
Crédit photo : Margouillat | Dreamstime.com

Publi-information
Ce document intitulé « Nutrition et grossesse ( INPES) » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.