Tumeurs urothéliales (AFU)

Juillet 2017
En 2007, l’Association française d’urologie (AFU) a publié des recommandations sur les tumeurs urothéliales. Elles visent à optimiser le diagnostic précoce de ces pathologies.


Etat des lieux

Tumeurs de vessie

  • Le cancer de la vessie
    • est fréquent
      • 5e cancer
      • représente 3% des décès par cancer
        • dont 75% sont des hommes
    • 2e cancer urologique après celui de la prostate ;
    • apparaît surtout après 60 ans ;
    • a une incidence qui progresse de 1% par an.
  • Au moment du diagnostic
    • 70% des tumeurs sont superficielles
      • 60 à 70% récidivent,
      • 10 à 20% se développent en tumeurs pouvant être métastasiques
    • 25% sont invasives ;
    • 5% sont métastasiques.

Tumeurs des voies excrétrices supérieures

  • 2 à 4% des malades atteints d’un cancer de la vessie développent une tumeur des voies excrétrices supérieures.

Diagnostic

Tumeurs de vessie

  • Signes cliniques
    • symptômes précoces
      • irritation vésicale associée
        • pollakiurie,
        • miction impérieuse,
        • brûlure urinaire.
  • Examens
    • examen clinique
      • palpation sus pubienne,
      • toucher pelvien,
    • comptage des globules rouges dans l’urine ;
    • recherche à la bandelette urinaire d’une hémoglobinurie ;
    • marqueurs tumoraux ;
    • cytologie urinaire ;
    • examens d’imagerie
      • échographie,
      • TDM hélicoïdale multibarrettes,
    • endoscopie.

Tumeurs des voies excrétrices supérieures

  • Cytologie.
  • Uroscanner.
  • Urétéropyélographie.
  • Brossage biopsique
  • Urétéroscopie.

Traitement

Tumeurs de vessie

  • Tumeurs superficielles
    • préservation de la vessie
      • résection trans-urétrale (RTUV),
      • cystectomie partielle,
      • instillations endo-vésicales
        • chimiothérapie (Mitomycine C),
        • immunothérapie (BCG),
          • après RTUV complète
      • radiothérapie,
      • chimiothérapie systémique.
  • Tumeurs infiltrantes de vessie
    • cystectomie totale
      • avec urétrectomie possible,
    • traitement conservateur
      • radiothérapie et chimiothérapie concomitante,
      • cystectomie partielle.
  • Tumeur de vessie à haut risque de progression
    • cystectomie,
    • chimiothérapie.
  • Tumeur de vessie M+
    • chimiothérapie ;
    • chirurgie des métastases après chimiothérapie ;
    • radiothérapie des métastases.

Tumeurs des voies excrétrices supérieures

  • Néphro-urétérectomie.

Surveillance

  • Tumeurs de vessie
    • tumeur de faible risque :
      • cystoscopie
        • à 3 mois,
        • à 6 mois,
        • 12 mois,
        • puis une fois par an pendant au moins 15 ans,
    • tumeur à risque intermédiaire :
      • cystoscopie et cytologie à
        • 3 mois,
        • 6 mois,
        • 12 mois
        • une fois par an pendant au moins 15 ans
      • UIV ou uro scanner
        • si cytologies positives inexpliquées,
        • si apparition de symptômes évoquant une atteinte du haut appareil,
        • si le contrôle préalable date de plus de 2 ans,
    • tumeur à haut risque :
      • cystoscopie et cytologie urinaire
        • tous les 3 mois pendant 1 an,
        • puis tous les mois la deuxième année
        • puis une fois par an pendant au moins 15 ans
      • UIV tous les 2 ans ou si la cytologie reste positive.

Sources

Tumeurs Urothéliales, AFU, 2007.

Crédit photo : Dreep | Dreamstime.com

A voir également


Publi-information
Ce document intitulé « Tumeurs urothéliales (AFU) » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.