Syndrome hémolytique chez l'enfant de moins de 15 ans

Décembre 2017
En mai 2008, l'Institut de veille sanitaire (InVS) a publié un rapport concernant le syndrome hémolytique et urémique chez l'enfant âgé de moins de 15 ans en France. La surveillance de ce syndrome a été mise en place en 1996 afin de prévenir les cas et d'isoler les patients pour mieux les traiter.

Généralités

Définition du syndrome


  • Maladie
    • rare en France ;
    • mais grave chez l'enfant ;
    • principale cause d'insuffisance rénale aiguë chez les enfants âgés de 1 mois à 3 ans ;
    • souvent causée par une bactérie Escherichia coli ;
    • dont certaines souches produisent des toxines appelées "shigatoxines".

Manifestations


Contamination

  • Les bactéries
    • sont présentes dans les intestins de nombreux animaux ;
    • sont éliminées par les selles qui peuvent alors contaminer
      • l'environnement,
      • et les aliments.
  • La contamination se fait
    • par ingestion d'aliments contaminés crus ou peu cuits
      • viande de boeuf,
      • lait ou produits laitiers non pasteurisés,
      • jus de pomme,
      • légumes crus,
    • en portant ses mains salies à la bouche,
      • après avoir touché des animaux porteurs de la bactérie,
    • contact avec une personne malade.

Prévention

  • Bien cuire les viandes.
  • Pas de consommation de lait cru chez les enfants de moins de 3 ans.
  • Laver :
    • légumes et fruits,
    • ustensiles de cuisine,
    • mains
      • avant de préparer à manger,
      • en sortant des toilettes.

Surveillance

Définition d'un cas

  • Un cas est défini :
    • comme un enfant de moins de 15 ans avec
      • anémie hémolytique micro-angiopathique,
      • insuffisance rénale,
    • diagnostic confirmé par le Centre national de référence (CNR) des E. coli et Shigella :
      • « par mise en évidence d'anticorps sériques dirigés vers le lipopolysaccharide des sept sérogroupes de STEC les plus fréquemment rencontrés (O157, O103, O26, O145, O91, O111 et O128) »,
      • « par isolement de souches de STEC ou détection par PCR de gènes codant pour les shigatoxines dans les selles ».
  • S'il existe plus de deux cas au même moment dans la même zone géographique :
    • enquête de l'InVS
      • pour déterminer si ces infections ont une origine commune,
      • interroger les parents des enfants malades sur toutes les causes possibles de contamination.

Résultats de la surveillance

  • Constat :
    • chaque année, entre 70 et 100 enfants atteints de syndrome hémolytique et urémique sont notifiés à l'InVS ;
    • la Franche-Comté et la Bretagne sont les régions où le nombre de malades est le plus élevé ;
    • recrudescence en été ;
    • plus fréquent chez les enfants âgés de moins de 2 ans ;
    • 1% de décès ;
    • la majorité des cas surviennent de manière isolée ;
    • principaux facteurs de risque :
      • consommation de steak haché de boeuf insuffisamment cuit,
      • contacts avec une personne ayant eu une gastro-entérite.
  • Pour chaque cas :
    • fiche de renseignements comportant des informations
      • socio-démographiques,
      • cliniques,
      • biologiques,
      • épidémiologiques,
      • adressée à l'InVS.

Partenaires de surveillance

  • 31 services hospitaliers de pédiatrie et de néphrologie pédiatrique.
  • Centre national de référence des Escherichia coli et Shigella de l'Institut Pasteur.
  • Laboratoire associé au Centre national de référence des Escherichia coli et Shigella de l'Hôpital Robert Debré Paris.

Sources


Syndrome hémolytique et urémique chez l'enfant de moins de 15 ans, InVS, mai 2008.
Crédit photo : Photoeuphoria| Dreamstime.com.

Publi-information
Ce document intitulé « Syndrome hémolytique chez l'enfant de moins de 15 ans » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.