Suivi des femmes enceintes et situations à risque (HAS)

Août 2017
En mai 2007, la Haute Autorité de Santé (HAS) a publié des recommandations sur le suivi des femmes enceintes en fonction des risques. Leur but : mieux évaluer les situations à risques pouvant entraîner des complications durant la grossesse et optimiser le suivi.


Définition des situations à risques

Données

  • La plupart des grossesses :
    • ne présentent pas de complications.
  • Les complications sont dues à :
    • des pathologies ;
    • des antécédents.
  • La HAS a identifié des facteurs de risque :
    • causes obstétricales de mortalité et morbidité maternelles ;
    • causes foetales, maternelles et obstétricales de mortalité et morbidité périnatales ;
    • anomalies ou pathologies génétiques ;
    • facteurs environnementaux, infectieux ;
    • autres facteurs de risque impliqués dans les anomalies congénitales.

Les facteurs de risque

  • Généraux :
    • âge :
    • poids.
  • Sociaux et environnementaux ;
    • risques professionnels ;
    • antécédents familiaux.
  • Toxiques :
    • alcool ;
    • tabac ;
    • médicaments...
  • Antécédents personnelsnon gynécologiques :
    • chirurgicaux et neurochirurgicaux,
    • médicaux et pathologies préexistantes
    • maladies infectieuses
  • Antécédents

Evaluer les risques

  • Le plus tôt possible :
  • Afin de :
    • recommander des changements de comportement à risque ;
    • prévenir certains risques infectieux ou métaboliques durant la grossesse.

Suivi de grossesse

En plus de l'évaluation du niveau de risque durant toute la grossesse, la HAS recommande ces suivis.

Suivi normal

  • Avant 10 semaines d'aménorrhée :
    • diagnostic de grossesse ;
    • examen clinique ;
    • proposer un dépistage d'anomalie chromosomique ;
    • prévenir les malformations ;
      • complément de folates (400 μg/jour),
    • informer sur le suivi général de la grossesse ;
    • prescrire les examens
    • démarrer le projet de naissance avec le couple.
  • Avant 15 SA :
    • faire la déclaration de grossesse ;
    • fixer la date d'accouchement ;
    • prescrire des examens
      • glycosurie et protéinurie,
      • toxoplasmose et rubéole (si négatifs).
  • Durant la grossesse :
    • examen clinique tous les mois ;
    • consultation pré-anesthésie (8e mois) ;
    • prescrire des examens dont
      • 2e échographie (entre 20 et 25 SA),
      • 3e échographie (entre 30 et 35 SA),
      • recherche streptocoque B (8e mois).
  • Le 9e mois :
    • examen général et obstétrical ;
    • donner des infos pratiques ;
    • prescrire les examens classiques.

Différents types de suivi

  • En fonction des facteurs de risque, 2 suivis :
    • A : situation sans risques ou à faible niveau de risque
    • B : le suivi est fait par un gynécologue-obstétricien.


Les recommandations font aussi le point sur les lieux d'accouchement à adapter en fonction des risques, dans les page 7 à 9.

Sources

Suivi et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées, HAS, mai 2007.

Crédit photo : Yanc | Dreamstime.com

A voir également


Publi-information
Ce document intitulé « Suivi des femmes enceintes et situations à risque (HAS) » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.