Confusion aiguë chez la personne âgée (HAS)

Septembre 2017

En mai 2009, la Haute autorité de Santé (HAS) a publié un rapport de recommandations concernant la prise en charge des patients âgés ayant une confusion aiguë et agités. Ces recommandations ont été élaborées par la HAS dans le cadre du Plan Alzheimer 2008-2012. L’objectif de ce rapport est de définir des bonnes pratiques de prise en charge, faire la promotion des prises en charge non médicamenteuses et d’éviter les traitements médicamenteux.


La confusion aiguë

Symptômes

  • Ce document de la HAS dresse la liste des principaux symptômes de la confusion aiguë :
    • changement du comportement ;
    • perturbation de la conscience de soi ;
    • troubles
      • de l’attention,
      • cognitifs,
      • psychiatriques,
      • du sommeil.

Facteurs prédisposants

  • Aggravent l’état de confusion :
    • démence ;
    • troubles cognitifs chroniques ;
    • immobilisation par une contention physique ;
    • déficit sensoriel ;
    • comorbidités ;
    • dénutrition ;
    • antécédents de confusion ;
    • troubles de l’humeur.

Facteurs déclenchants

  • Infectieux :
    • pneumonie ;
    • infection urinaire ;
    • méningite.
  • Cardiovasculaires :
    • syndrome coronaire aigu ;
    • troubles
      • du rythme,
      • de la conduction,
    • embolie pulmonaire.
  • Neurologiques :
    • accident vasculaire cérébral ;
    • hématome sous-dural ;
    • hémorragie méningée ;
    • épilepsie ;
    • traumatisme crânien.
  • Métaboliques, endocriniens :
    • hypoglycémie ;
    • déshydratation ;
    • hypercalcémie ;
    • hypoxie ;
    • insuffisance rénale aiguë.
  • Psychiatriques, psychologiques :
    • dépression ;
    • deuil ;
    • stress psychologique.
  • Toxiques :
    • intoxication
      • alcoolique ;
      • au monoxyde de carbone.

Traitement et prise en charge

Quand hospitaliser?

  • Bilan initial
    • examens cliniques :
      • évaluation des capacités d’orientation, d’attention et de mémorisation ;
      • recherche d’une cause de douleur ;
    • examens paracliniques :
      • Ionogramme sanguin, urée, créatininémie ;
      • calcémie ;
      • glycémie capillaire ;
      • hémogramme ;
      • bandelette urinaire (BU) ;
      • tomodensitométrie cérébrale recommandée en cas de :
        • signes de localisation neurologique ;
        • suspicion d’hémorragie méningée ;
        • traumatisme crânien.
  • Hospitalisation si :
    • état clinique menaçant le pronostic vital ;
    • dangerosité du patient pour lui-même ou son entourage ;
    • difficulté à réaliser les examens complémentaires ;
    • prise en charge sur le lieu de vie impossible.

Non-médicamenteux

  • Prise en charge des facteurs précipitants ou déclenchants :
    • accueil dans un lieu approprié pour éviter le risque de fugue ;
    • attitude du personnel soignant favorisant l’apaisement ;
    • prêter attention aux gestes et mimiques ;
    • maintenir les appareils auditifs ;
    • éviter l’isolement ;
    • favoriser la présence de la famille.

Médicamenteux

  • Peut être indiqué en cas de :
    • symptômes
      • comportementaux sévères provoquant chez le patient une souffrance,
      • mettant en danger le patient ou autrui,
      • empêchant des traitements ou des examens.
  • « Aucun médicament n’a obtenu l’autorisation de mise sur le marché pour l’indication confusion aiguë de la personne âgée » mais on peut utiliser :
    • neuroleptiques,
    • benzodiazépines.

Surveillance

  • Effets indésirables du traitement symptomatique :
    • constipation ;
    • somnolence ;
    • hypotension orthostatique ;
    • chutes.
  • Ce document de la HAS recommande :
    • de supprimer les contentions ;
    • de surveiller :
      • les signes vitaux,
      • diurèse,
      • transit intestinal,
      • mobilité,
      • l’évolution
        • des symptômes de la confusion,
        • des troubles du comportement,
        • le rythme veille-sommeil,
      • les apports alimentaires.

Sources

Confusion aiguë chez la personne âgée : prise en charge initiale de l’agitation, HAS, mai 2009.

Crédit photo : Creatista - Dreamstime.com

A voir également


Publi-information
Ce document intitulé « Confusion aiguë chez la personne âgée (HAS) » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.