Accès aux soins des personnes en situation de handicap(HAS)

Juin 2017

En janvier 2009, la Haute Autorité Sanitaire (HAS) a publié un rapport d’audition mis en œuvre par des experts médicaux concernant l’accès aux soins des personnes handicapées.

Cette audition articule entre autre ses objectifs autour de la loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.


Son objectif est d’établir un état des lieux global de la situation, des données disponibles et des freins et obstacles à l’accès aux soins pour ces patients, et de préconiser des conseils pour améliorer le parcours de soin.



Les obstacles à l’accès aux soins

Obstacles généraux

  • Ce rapport de la HAS précise que tout handicap entraine 2 types de difficultés :
    • matérielles :
      • difficultés de déplacement et de mobilité,
      • de relation verbale ou visuelle,
      • cognitives,
    • comportementales :
      • incapacité à exprimer une douleur,
      • ou un manque de confort.
  • Ce rapport dresse la liste des principaux écueils rencontrés
    • du côté du patient :
      • immobilité en cas de déficience motrice,
      • difficulté à s’exprimer,
      • les soignants s’adressent à la personne qui accompagne plutôt qu'à la personne handicapée,
    • du côté du professionnel de santé :
      • manque de temps,
      • formation médicale insuffisante,
      • problèmes de communication avec les patients,
      • prévention rarement mise en œuvre,
      • accès aux consultations spécialisées difficile,
    • du côté des familles :
      • manque
        • d'interlocuteurs et d’information,
        • de reconnaissance,
      • souffrent d'isolement,
      • pas ou peu de soutien moral,
    • obstacles environnementaux :
      • éloignement des structures de soins dans certaines régions,
      • inaccessibilité des cabinets des médecins libéraux,
      • installations souvent inadaptées.

Obstacles particuliers

  • La personne en situation de handicap vivant à domicile ou en établissement :
    • isolement social et relationnel réel et permanent :
      • faible fréquentation de l’environnement social,
      • manque de présence familiale,
    • ignorance des possibilités thérapeutiques.
  • La vie en établissement :
    • santé ordinaire du patient négligée,
    • manque de disponibilité des soignants,
    • intervenants internes peu nombreux,
    • difficultés à mobiliser du personnel pour le transport des patients.
  • Handicap mental :
    • absence d’information et de recherche,
    • ignorance du patient,
    • déficit de connaissances des professionnels.
  • Difficultés pour les personnes déficients visuels pour :
    • la maîtrise de l’espace,
    • l’accès à l’information.
  • Handicaps moteurs :
    • l’inaccessibilité
      • des villes,
      • des transports
      • ainsi que des bâtiments privés,
    • kinésithérapeutes de plus en plus rares.

Les réponses

Responsabiliser le patient

  • Informer :
    • fournir une information complète aux patients,
    • utilisation de matériel pédagogique,
    • faciliter la transmission du dossier médical.
  • Orienter :
    • fléchage du parcours de soins,
    • accès aux dispositifs de prévention.

Du côté des professionnels

  • Information et formation des professionnels de santé
    • intégration des études de l’handicap dans la formation initiale,
    • étude
      • de l’éthique de la relation,
      • du dépistage des troubles psychiatriques.
  • Surveillance médicale régulière.
  • Accès aux établissements :
    • signalétique adaptée,
    • aménagement des locaux,
    • matériels dédiés aux soins.
  • Coordination des acteurs
    •  entre :
      • établissements et services médico-sociaux,
      • les acteurs médico-sociaux et les professionnels de santé,
      •  les équipes hospitalières et les équipes de suivi médico-sociales.

Pour un accès aux soins équivalent

  • Ce document de la HAS préconise :
    • de privilégier l’innovation et l’expérimentation,
    • la cohérence de l’action des acteurs,
    • un financement adapté,
    • d’améliorer les connaissances.

Sources

Accès aux soins des personnes en situation de handicap, HAS, janvier 2009.
Crédit photo : Indiansummer | Dreamstime.com

A voir également


Publi-information
Ce document intitulé « Accès aux soins des personnes en situation de handicap(HAS) » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.