Eviter les maux de ventre

Septembre 2016
Ballonnements, brûlures d'estomac, reflux gastrique, flatulences peuvent être des manifestations banales, bénignes et sans conséquences soulagées la plupart du temps par un changement d'habitudes alimentaires et par certains médicaments vendus sans ordonnance. Mais il faut être prudent et prendre l'avis d'un médecin dans certains cas de figure.



Symptômes d'urgence

L'avis d'un médecin doit être pris dans certains cas de figure :

Vérifier s'il existe des antécédents personnels ou familiaux comme la présence de cancer digestif dans la famille ou des antécédents d'ulcère ou d'hémorragie digestive. La survenue brutale de brûlures gastriques à partir de 50 ans nécessite un avis médical.

La prise de certains médicaments comme les AINS, Anti-inflammatoires non stéroïdiens ainsi que l'aspirine doit être signalée car ces médicaments peuvent entrainer des troubles digestifs provoqués par une ulcération de la muqueuse gastrique et entraîner un ulcère gastro duodénal.

Manger tranquillement et sans stress

Un des meilleurs moyens pour éviter les brûlures d'estomac, les ballonnements et les flatulences consiste tout simplement à manger plus lentement.

Il est nécessaire de prendre le temps de manger tranquillement, sans stress. Lorsqu'on mange lentement, le plaisir est plus intense et on redécouvre alors les aliments sous un jour nouveau, ce qui permet de les consommer en quantité moindre.

Temps de mastication

Le temps consacré à la mastication joue un rôle crucial sur la digestion. Le signal de satiété arrive au cerveau après environ 15 à 20 minutes. Lorsque l'on mange trop vite, l'estomac ne dispose pas du temps nécessaire pour se rassasier, ce qui conduit à manger davantage le temps qu'il ne le soit. Les papilles envoient des signaux au cerveau qui en transmet à son tour à l'estomac et à l'intestin.

Lorsqu'on mastique trop vite, les signaux sont incorrectement transmis au cerveau. Ainsi, ce dernier les répercute mal à son tour au système digestif, ce qui altère de fait le déroulement correct de la digestion et peut causer ballonnements, brûlures d'estomac et maux de ventre.

La consommation des aliments les uns après les autres, un par un, permet de mieux en apprécier la saveur. Ne pas hésiter à prendre 10 minutes supplémentaires à chaque repas.

Cadre alimentaire

Après des repas copieux et festifs, il n'y a pas d'autre choix que de réparer les dommages subis par notre système digestif : il est donc indispensable de compenser les excès provoqués par les repas copieux. Pour éviter la nausée, les ballonnements intestinaux, les flatulences, les brûlures gastriques et les troubles du transit, il est indispensable de reprendre de bonnes habitudes alimentaires.

Adopter une alimentation la plus variée possible ou tous les groupes d'aliments sont représentés.
Choisir une nourriture légère et équilibrée est fondamental pour tous ceux qui souhaitent retrouver la ligne.

Prendre un petit déjeuner comme un roi, un déjeuner comme un prince et un dîner comme un mendiant. Une collation en matinée ou dans l'après-midi permet une diminution du volume des 2 repas principaux. Ne pas faire de diète et ne pas sauter de repas : faire 3 repas par jour. Il est conseillé de faire un repas plus léger plutôt que de sauter un repas.

Consommer moins de sel

Le sel augmente la sensation de faim. D'autre part, selon une étude britannique publiée dans la revue « Hypertension », le fait de limiter la quantité de sel que les enfants consomment permettrait de limiter leur prise de poids.

Consommer davantage de fruits et légumes

Les fruits et légumes sont peu caloriques et riches en vitamines et sels minéraux et fibres. Les fruits et légumes permettent de lutter contre les ballonnements et la constipation.

Boire de l'eau en quantité suffisante

Boire au moins entre 1 litre et 1,5 litres d'eau par jour (24 heures). Boire préférentiellement hors des repas ou bien en fin de repas afin de limiter la dilution des sécrétions digestives. Préférer l'eau plate à l'eau gazeuse. Pensez aux soupes, potages et tisanes.

Eviter de fumer

Le tabac aggrave ou déclenche le mal de ventre.

Sport

La pratique d'une activité sportive régulière, associée évidemment à une bonne hygiène et à une alimentation adaptée, permet d'éviter les maux de ventre. Le fait de muscler ses abdominaux fréquemment vous aidera à avoir un ventre plat, mais il vous permettre également d'éviter les maux de ventre.

Le vélo, et la natation sont particulièrement indiqués.

L'atout principal du vélo, c'est qu'il fait travailler à la fois le muscle cardiaque et les muscles permettant de développer l'endurance cardiovasculaire et musculaire. Il permet de solliciter les muscles du corps de la tête aux pieds ou presque : les abdominaux, les pectoraux, le dos, les bras, les fessiers et surtout les jambes ce qui permet ainsi de les affiner et les rendre plus toniques. Le vélo développe particulièrement la puissance des muscles des membres inférieurs

La natation est un sport complet sollicitant l'ensemble des muscles du corps et développant l'endurance. Elle sollicite de manière harmonieuse l'appareil respiratoire et pulmonaire. Elle permet aux articulations d'être déchargées du poids du corps limité aux articulations. La natation est une activité sportive qui procure apaisement et décontraction.

A voir également :

Publi-information
Publi-information

Was kann man gegen Blähungen und Völlegefühl tun?
Was kann man gegen Blähungen und Völlegefühl tun?
Ce document intitulé « Eviter les maux de ventre » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.