Formation à la nutrition (ministère de la Santé)

Mars 2017
Le ministère de la Santé a publié un rapport en janvier 2009 sur la formation des professionnels à la nutrition, notamment les professionnels de santé. Ce document propose des solutions pour instaurer des formations.

Définition de la nutrition

  • La nutrition est « une science consacrée à l’étude des aliments et de leur valeur nutritionnelle, des réactions du corps à l'ingestion de nourriture ainsi que des variations de l'alimentation chez le sujet sain ou malade ».
  • Elle s’intéresse :
    • « aux aspects
      • physiologiques
      • physiopathologiques,
    • à la technologie et à l'économie des denrées alimentaires,
    • à la psychologie,
    • à la psychosociologie,
    • à la sociologie,
    • à l'histoire
    • à la géographie du comportement alimentaire ».
  • Le rapport précise que la nutrition prend aussi en compte :
    • la dépense énergétique (activité physique),
    • les allergies alimentaires, qui concernent
      • 8% des enfants,
      • 3% des adultes.
  • Cette discipline recoupe d’autres disciplines, dont :
    • chimie,
    • biochimie,
    • biologie moléculaire,
    • épidémiologie,
    • science des aliments,
    • génétique,
    • immunologie,
    • oncologie,
    • pharmacologie,
    • neurobiologie,…

Pourquoi une formation à la nutrition est nécessaire ?

  • Une formation à la nutrition permettrait une amélioration de la prise en charge de :
    • l’obésité (qui se développe chez les enfants),
    • la dénutrition (souvent influant dans les résultats des soins).
  • Le document rapporte que, selon une étude, les patients souffrant de problèmes d’obésité estimaient que les médecins généralistes n’étaient pas suffisamment formés
  • L’aspect psychologique doit également être mieux abordé.

Formation médicale initiale

État actuel de l’enseignement

  • 3 niveaux de formation initiale :
    • formation commune à l’ensemble des médecins ;
      • durant le 1er cycle à travers les disciplines
        • la physiologie et la nutrition ;
        • la biochimie structurale et métabolique ;
      • le 2e cycle au sein de différents modules (20 heures en tout) dont
        • de la conception à la naissance (« Grossesse normale. Besoins nutritionnels d’une femme enceinte »…) ;
        • maturation et vulnérabilité (« Alimentation et besoins nutritionnels du nourrisson et de l’enfant »…) ;
        • handicap, incapacité, dépendance ;
        • vieillissement (« troubles nutritionnels du sujet âgé »… ) ;
        • santé et environnement ;
    • formation spécialisée (nutritionnistes de terrain ou de proximité) ;
    • formation des nutritionnistes spécialistes hospitaliers ou libéraux, avec un exercice exclusif comme les autres spécialités médicales.

Recommandations

  • Le rapport recommande notamment que :
    • pour le 1er cycle, la nutrition soit individualisée comme les autres disciplines, avec les bases
      • biochimiques,
      • physiologiques
      • socio psychologiques de la nutrition,
    • pour le 2e cycle, la création d’un module « nutrition clinique » permettant
      • une meilleure évaluation des connaissances,
      • la validation des acquis,
      • aux étudiants de travailler plus efficacement pour la préparation de l’examen classant national (ECN).

Formation spécialisée

  • Une reconnaissance acquise en nutrition est indispensable pour
    • la pérennité de la discipline,
    • que les patients soient certains de s’adresser à des professionnels bien formés :
      • « sans exercice exclusif pour les médecins généralistes ou de différentes spécialités avec une compétence acquise par la voie du DESC ou, pour les médecins déjà en exercice, après validation par une commission nationale » ;
      • « avec exercice exclusif pour les médecins plus spécialisés ayant eu une formation plus approfondie (DESC de type II ou double DESC) ».

Formation continue

  • L’une des possibilités proposées dans la formation à la nutrition des médecins est dans le cadre de la FMC. Elle permettrait notamment de servir de relais le temps qu’une formation initiale efficace soit mise en place.

Sources

Formation à la nutrition des professionnels, ministère de la Santé, avril 2009.

Crédit photo : Boggy | Dreamstime.com

A voir également


Publi-information
Ce document intitulé « Formation à la nutrition (ministère de la Santé) » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.