La téléprescription (HAS)

Mai 2017
La Haute Autorité de Santé (HAS) a publié, en février 2009, des recommandations destinées aux professionnels de santé participant à la régulation médicale, notamment les généralistes, sur la prescription de médicaments par téléphone. Le but de ces recommandations est d’uniformiser la téléprescription et d’assurer une qualité de réponse aux patients.

Définitions

La régulation médicale

  • La régulation médicale :
    • garantit à la population « une écoute médicale permanente »,
    • est un enchaînement d’actes médicaux,
    • engage la responsabilité du médecin.

La téléprescription

  • D’après la HAS, la téléprescription est une prescription médicamenteuse à distance, réalisée à la suite d’un entretien téléphonique détaillé.
  • Le médecin :
    • ne voit donc pas le patient,
    • ne connaît pas le patient.
  • Le patient n’est pas forcément celui qui appelle.
  • Cette prescription correspond à 3 situations :
    • « rédaction et transmission à distance d’une ordonnance écrite ;
    • prescription d’un médicament présent dans la pharmacie familiale ;
    • adaptation d’un traitement quand le médecin traitant n’est pas joignable ».


L’exercice de la téléprescription est strictement encadré par la loi. Les textes figurent p. 20 à 25 des recommandations.

Fonctionnement de la téléprescription

Avant de prescrire

  • La HAS rappelle que la téléprescription répond à des situations dites d’urgence :
    • demande de soins non programmés nécessitant un conseil médical, sans urgence vitale ou urgence véritable exigeant un examen médical immédiat ;
    • adaptation en urgence d’une prescription préalable lorsque le médecin prescripteur n’est pas joignable.
  • Les conditions :
    • le médecin régulateur s’identifie auprès du patient,
    • le patient
      • accepte une prescription médicamenteuse par téléphone,
      • a compris les détails de la prescription,
      • est informé qu’en cas « de persistance des symptômes, de leur aggravation ou d’apparition de nouveaux symptômes, la situation doit être réévaluée par un rappel au médecin régulateur ou lors d’une consultation médicale » ;
    • nécessité d’un retour rapide auprès du médecin traitant ;
    • la prescription est faite pour une durée limitée (72 heures maximum) et n’est pas renouvelable.

Médicaments pouvant être prescrits

La HAS préconise de privilégier les conseils hygiéno-diététiques qui peuvent parfois suffire.
  • Le médecin peut prescrire des médicaments :
    • « à prescription facultative »,
    • « à prescription obligatoire »,
    • « dont l’administration temporaire présente le moins de risques pour le patient »,
    • « disponible dans la pharmacie familiale »,
    • « conditionnés sous forme unitaire ».

Modalité de la prescription

  • Les informations nécessaires :
    • nom et prénom patient ;
    • âge, sexe du patient ;
    • son lien avec l’appelant (si ce n’est pas le patient lui-même) ;
    • antécédent d’allergies ;
    • s’il y a grossesse ou allaitement ;
    • les traitements déjà en cours :
      • prescrits,
      • ou en automédication,
    • s’il y a déjà eu consultation médicale pour les symptômes motivant l’appel.
  • Les informations à préciser sur la prescription :
    • poids du patient,
    • nom et adresse :
      • du médecin traitant
      • de la pharmacie à laquelle le patient souhaite que le médecin adresse l’ordonnance.


A la page 19 des recommandations figure un exemple d’ordonnance.

A noter que la HAS ne recommande pas une téléprescription dans le cadre d’un appel pour un enfant de moins d’1 an et conseille de privilégier un examen médical. Pour les nourrissons de moins de 3 mois, elle préconise de s’abstenir.

La question du suivi du patient

  • Le patient devra informer son médecin traitant de la prescription par téléphone et lui transmettre l’ordonnance.
  • Le suivi de la prescription relève de la compétence du médecin traitant, ou d’un autre médecin auquel elle serait notifiée.

Sources

Prescription médicamenteuse par téléphone (ou téléprescription) dans le cadre de la régulation médicale, HAS, février 2009.


Crédit photo : Nyul | Dreamstime.com

A voir également


Publi-information
Ce document intitulé « La téléprescription (HAS) » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.