Usage des pansements primaires et secondaires (HAS)

Janvier 2017
La Haute Autorité de Santé (HAS) a publié en octobre 2007 un rapport d’évaluation des pansements primaires et secondaires. Outre la description des méthodes d’investigation sur le sujet, ce document comporte des informations utiles pour les professionnels de la santé : conditions de prescription, nouvelle classification des indications de pansements, définition et types de pansements recommandés dans chaque indication (pansements primaires, placés au contact direct de la plaie, ou pansements secondaires et matériels de fixation/maintien).

Conditions de prescription et d’utilisation

Pansements primaires

Selon la HAS, le choix d’un pansement primaire repose « sur une analyse clinique de la plaie. Sauf conditions strictement définies de délégation de compétence à l’infirmier, permettant de garantir la qualité du suivi, la prescription doit être réservée au médecin ou à un infirmier titulaire d’un DIU Plaies et Cicatrisation ».

Pansements secondaires et moyens de fixation / maintien

Pour les pansements secondaires, la HAS recommande « une prescription par le médecin ou par l’infirmier, conformément à l’arrêté du 13 avril 2007 fixant la liste des dispositifs médicaux que les infirmiers sont autorisés à prescrire ».

Utilisation préférentielle des pansements

En tenant compte du nombre limité d’évaluations comparatives existantes sur le sujet, la HAS a élaboré ces premières recommandations :
  • « dans les plaies chroniques sans distinction de phase de cicatrisation : hydrocolloïdes ;
  • dans les plaies aiguës sans distinction de phase de cicatrisation : hydrocellulaires et pansements en fibres de carboxyméthylcellulose ;
  • dans les plaies chroniques en phase de détersion : alginates et séquence alginate (en phase de détersion), suivi d’hydrocolloïde (en phase de bourgeonnement). »

Plaies aiguës et plaies chroniques

Au vu des résultats du consensus d’experts sur le sujet, la HAS rapporte également la constitution de deux groupes de cotations :
  • les plaies aiguës : sinus pilonidaux opérés, greffes cutanées et prises de greffe, brûlures, morsures, plaies post-chirurgicales en cicatrisation dirigée ;
  • les plaies chroniques : pieds diabétiques, moignons d’amputation, ulcères de jambe, escarres.

La constitution de ces deux groupes a mené à cette seconde série de recommandations :
  • « dans les plaies chroniques en phase de détersion : hydrogels ;
  • dans les plaies chroniques en phase de bourgeonnement : interfaces et hydrocellulaires ;
  • dans les plaies chroniques en phase d’épidermisation : interfaces et hydrocolloïdes ;
  • dans les plaies aiguës en phase d’épidermisation : interfaces ;
  • dans les situations de peau fragile (épidermolyses bulleuses) : interfaces ;
  • dans les situations de plaie hémorragique : alginates ;
  • dans les plaies cancéreuses malodorantes : pansements à base de charbon actif. »

Catégories de pansements primaires

La HAS liste aussi les catégories de pansements primaires :
  • « hydrocolloïdes ;
  • hydrocellulaires ;
  • alginates ;
  • fibres de carboxyméthylcellulose ;
  • hydrogels ;
  • interface ;
  • au charbon actif. »

Elle recommande « d’admettre dans les descriptions génériques exclusivement des pansements n’incorporant pas de substances pharmacologiquement ou biologiquement actives ».

Tableau récapitulatif

Sources

Consultez le document complet d’évaluation des pansements primaires et secondaires publié par la HAS en octobre 2007.


Crédit photo : Barbara Helgason - Fotolia.com

A voir également


Publi-information

On primary and secondary dressings (HAS)
On primary and secondary dressings (HAS)
Utilización de los apósitos primarios y secundarios
Utilización de los apósitos primarios y secundarios
Verwendung von Primär- und Sekundärverbänden
Verwendung von Primär- und Sekundärverbänden
Dernière modification le jeudi 9 juillet 2009 à 16:18:09 par christelle.b.
Ce document intitulé « Usage des pansements primaires et secondaires (HAS)  » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.