Consulter un tabacologue

Décembre 2017
Pour avoir un maximum de chances de pouvoir arrêter de fumer, il est nécessaire d'associer des traitements pharmacologiques et un accompagnement psychologique. La consultation d'un tabacologue augmente les chances de réussite. L'intérêt d'une prise en charge globale, spécifique, personnelle et adaptée, asssociant substituts ou médicaments, conseils et soutient psychologique augmente considérablement les chances de réussites.


Diplômes du tabacologue

Un tabacologue est un médecin titulaire d'un diplôme Interuniversitaire(DIU) de tabacologie. Ce professionnel, « spécialiste » du tabac connaît parfaitement les causes et les risques liés à la consommation du tabac. Il propose des solutions pour aider le fumeur à se débarrasser de sa dépendance. Il est formé pour aider les fumeurs à se détacher de cette dépendance.

Un praticien maîtrisant parfaitement ce domaine sera plus apte à aider un fumeur très dépendant. Le tabacologue adapte les traitements selon la dépendance de chaque fumeur. Le rôle du médecin traitant demeure néanmoins primordial car il reste une des personnes les plus aptes à amener un fumeur vers cette décision. La consultation régulière d'un tabacologue demeure probablement une des meilleures solutions pour avoir le maximum de chances d'arrêter de fumer, surtout si le fumeur est dépendant. Des infirmières et des psychologues plus « spécialisés » dans l'aide à l'arrêt du tabac peuvent aussi aider les fumeurs à arrêter le tabac.

Consultations individuelles

Plus de 500 médecins consultent en milieu hospitalier ou en cabinet privé. L'objectif du gouvernement est de doubler au minimum le nombre de consultations anti-tabac.

Il faut parfois s'armer de patience pour obtenir un rendez vous dans une structure hospitalière, en raison du trop faible nombre de consultations anti tabac.

Il est parfois plus facile de trouver un tabacologue exerçant en dehors d'une structure hospitalière, dans le secteur privé. Mais la consultation représente parfois un coût plus élevé qu'en secteur public. Mais si l'on économise ensuite les sommes destinées aux cigarettes, il peut sembler logique de pouvoir consacrer un petit budget à cet arrêt du tabac.

En cas de délai trop longs, n'hésitez pas à rappeler régulièrement l'hôpital afin de vérifier l'absence de désistement et surtout ne manquez pas votre rendez vous ou appelez 48 heures auparavant pour vous désister car les places sont très demandées et vous feriez un heureux qui pourrait consulter plus rapidement. La consultation d'un médecin tabacologue est remboursée par la caisse d'assurance maladie.

Une augmentation des consultations de tabacologie de 19,6% a été constaté au premier semestre 2007, par rapport au premier semestre 2006 avec un délai moyen d'attente pour un premier rendez-vous de 15 jours (sources OFDT : office français de lutte contre le tabac). Les consultations en groupes. Moins nombreuses, elles permettent aux fumeurs de se rencontrer et d'échanger leurs expériences.

Première consultation d'un tabacologue

Elle dure environ 45 minutes et reste déterminante pour obtenir le maximum de chances de réussite.

Elle permet de passer en revue:
  • L'âge du début de la consommation du tabac
  • Le nombre de cigarettes quotidiennes
  • Les circonstances augmentant la consommation
  • L'état psychologique du fumeur
  • Le stress et l'état dépressif sous-jacent
  • Les tentatives d'arrêt et les raisons des échecs
  • Les motivations réelles pour interrompre
  • La gêne dans la vie quotidienne
  • Les répercussions sur la santé...
  • L'aspect psychologique est ainsi abordé au cours de chaque consultation.


Des tests permettent de mesurer la dépendance psychique et comportementale au tabac (tests de Fagerstrôm). La mesure du monoxyde de carbone expiré dans l'air permet d'apprécier le degré de dépendance physique et d'apprécier la consommation des dernières 24 heures. Le médecin prescrit des substituts nicotiniques ou des médicaments, selon le degré de dépendance et l'état psychologique du fumeur.

Rythme des consultations

Le médecin revoit le fumeur en général 2 à 4 semaines après le premier rendez vous, puis régulièrement pendant 3 à 6 mois. Le rythme des consultations est décidé avec chaque patient et dépend du degré de la dépendance et des traitements prescrits. Les chances de réussites passent avant tout par ces consultations régulières qui apportent un soutient psychologique indispensable à la réussite de la tentative d'arrêt. Il n'existe pas de traitement unique pour tous. les fumeurs. Chaque traitement doit être adapté en fonction de chaque fumeur.

Pour en savoir plus :

  • 1/ Le Réseau indépendant soutenu par de nombreux organismes de prévention du tabagisme.
  • 2/ L'Office Français de Prévention du Tabagisme (OFT) assure une mission d'intérêt général dans la tutte contre le tabagisme.

Tabac Info Service (TIS)

TIS: Site d'aide à l'arrêt du tabac du Ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports
  • Tel: 0825 303 310 (0,15 c d'euros la minutes):Un tabacologue peut vous répondre.

Publi-information
Ce document intitulé « Consulter un tabacologue » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.