Dépendance au tabac - Evaluer sa dépendance

Février 2017
Fumer provoque des sensations qui entrainent rapidement le fumeur vers la dépendance. Cette addiction au tabac peut s'installer très rapidement au bout de quelques semaines, voire beaucoup moins pour certaines personnes.


Installation de la dépendance

La dépendance correspond à la perte du contrôle de la consommation d'une substance qu'on continue à absorber malgré les effets néfastes sur la santé. Chaque cigarette fumée renforce cette addiction qui finit par enchaîner les fumeurs "débutants "au tabac. La dépendance se produit rapidement après avoir commencé à fumer.

Le tabac est une façon de communiquer et de créer des moments de convivialité. Le fumeur n'a plus la volonté de résister à la nicotine, véritable drogue, et a besoin de maintenir un taux de nicotine constant. Fumer met en jeu de nombreux gestes effectués selon les habitudes de chaque fumeur. La cigarette du matin, celle après le café, à la fin du repas du midi, au cours des pauses, pendant les diners entre amis, dans sa voiture, devant la télévision... sont des situations qui réussissent à calmer automatiquement les angoisses.

La cigarette aide également à s'évader, travailler, écrire, peindre, sculpter, rêver... Fumer représente une véritable compulsion : le fumeur ne réussit plus à se contrôler et n'a plus aucune volonté. Lors du début de l'arrêt du tabac, la perte de ces gestes panique les fumeurs.

Le fumeur ne réussit pas à calmer ses angoisses sans fumer : le tabac devient peu à peu un antidote à l'angoisse. Avoir son briquet, ses allumettes ou son paquet de cigarette proche de soi rassure le fumeur, créant ainsi des automatismes qui aggravent la dépendance.

L'envie de fumer est souvent liée à un lieu dans lequel le fumeur ne peut pas résister à allumer immédiatement une cigarette. Fumer est également pour certains fumeurs l'occasion de se retrouver seuls et tranquilles.

La majorité des fumeurs sont tout à fait conscients des risques qu'ils prennent, éprouvent un certain plaisir à jouer avec le feu et à se confronter aux nombreux risques sur leur santé. Certains « psy » n'hésitent pas à évoquer des tendances suicidaires.

Types de dépendance

La dépendance survient dès que la quantité de nicotine diminue dans le sang. Dès que le taux de nicotine baisse, les récepteurs à la nicotine ont besoin de leur stimulant et le fumeur de prendre une cigarette.

L'effet de la nicotine se produit très rapidement en moins de 8 secondes et dure environ 20 minutes à 45 minutes. Le taux rapidement élevé de la nicotine est à l'origine du plaisir de fumer et de la dépendance qui en découle. Chaque cigarette fumée augmente la dépendance qui rend les fumeurs accrocs au tabac.

Énervement, besoin de manger, colère, apparaissent lorsque l'organisme n'absorbe pas suffisamment de nicotine et que son taux diminue. Fumer redevient alors indispensable pour combler le manque de nicotine des récepteurs. Plus on fume précocement et plus le risque de dépendance est important, 80% des fumeurs ayant débuté avant 18 ans.

Dépendance physique

La dépendance physique correspond aux sensations de manque.

Dépendance psychologique

La dépendance psychologique correspond à la recherche des effets de la nicotine (coupe faim, détente, plaisir, apaisement des angoisses, antidépresseur, stimulation...).

Dépendance comportementale

La dépendance comportementale correspond aux réflexes provoqués par la volonté de fumer dans certaines circonstances précises (avec le café, avec des amis...). Dès le début du tabagisme, des récepteurs à la nicotine se multiplient dans certaines zones du cerveau.

Evaluer sa dépendance

Substituts nicotiniques, coaching personnalisé ou thérapie comportementale... Pour choisir le traitement qui convient le mieux pour arrêter de fumer, il est primordial de d'abord évaluer le niveau de dépendance par un bilan.

Niveaux de dépendance

Faible, moyen et très dépendant : on classe généralement en 3 niveaux de dépendance les différents fumeurs. Mais la différence se fait surtout sur le type de dépendance : physique, psychologique, comportementale et sociale.

Pour connaître son niveau de dépendance, il est nécessaire de répondre à un certain nombre de questions : depuis quand dure la période de tabagisme ? Combien de cigarettes sont fumées par jour ? A quelle heure la première cigarette est-elle fumée la journée ? Y-a-t 'il eu des précédents essais d'arrêt du tabac ?

Critères de la dépendance au tabac

Le niveau de dépendance varie en fonction de l'âge, du sexe ou encore de la durée du tabagisme. Ainsi, il est possible d'être aussi dépendant qu'une personne qui fume moins de cigarettes mais dont le profil répondra à tous les critères du dépendant. En effet, la façon de consommer le tabac influe aussi sur le niveau de dépendance : arrivée de la première cigarette dans la journée, force des bouffées...

Tests de dépendance au tabac

Pour évaluer le niveau de dépendance tabagique, il est possible de faire des tests. Il existe :

Quel traitement pour quel fumeur ?

Pour les fumeurs faiblement ou moyennement dépendants, les substituts nicotiniques sont les bons alliés, en accompagnement d'une bonne préparation et d'un suivi spécifique.

Les substituts nicotiniques permettent de compenser les doses de nicotine, de réduire les sensations de manque pendant l'arrêt du tabac. C'est une méthode douce qui en outre ne nécessite pas d'ordonnance médicale. En plus, certains substituts nicotiniques sont pris en charge par l'Assurance Maladie sur prescription médicale.

Si le besoin se fait sentir, en fonction de votre motivation, et que vous souhaitez augmenter vos chances de réussite, vous pouvez avoir recours au coaching en ligne, un dispositif mis en place par tabac-info-service.fr

Les fumeurs fortement dépendants devront plutôt s'orienter vers un tabacologue, avec une thérapie cognitivo-comportementale et un suivi médicalisé.

Vidéo

La vidéo de notre partenaire Pratiks :

A voir également


Publi-information

Why such an addiction to tobacco?
Why such an addiction to tobacco?
Dependencia al tabaco - ¿Porqué hay tanta ?
Dependencia al tabaco - ¿Porqué hay tanta ?
Warum macht Rauchen abhängig?
Warum macht Rauchen abhängig?
Ce document intitulé « Dépendance au tabac - Evaluer sa dépendance » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.