Don d'ovocytes et don du sperme

Août 2016
Le don de spermatozoïdes est un acte anonyme et gratuit. Le don de spermatozoïdes peut être envisagé en présence d'une infertilité masculine provoquée par l'absence de spermatozoïdes (azoospermie) ou lorsque les spermatozoïdes sont de mauvaise qualité lors d'une oligospermie (insuffisance de spermatozoïdes), ou d'une asthénospermie (absence de mobilité des spermatozoïdes) ou enfin si l'homme est atteint d'une maladie héréditaire et transmissible, lorsqu'il est porteur du virus du SIDA par exemple


Don de gamètes

Le don de gamètes consiste à donner anonymement et gratuitement son sperme ou ses ovocytes, pour permettre à des hommes ou des femmes de concevoir un enfant. En 2004 en France, 113.000 tentatives de procréation médicalement assistée ont été réalisées, ce qui a donné lieu à 17.800 naissances, soit 2,3% des naissances de 2004.

Parmi ces naissances, 876 étaient issues d'un don de sperme, et 53 d'un don d'ovocyte. L'association KDOS, Association pour le don d'ovocytes, et le don de sperme entre couples donneurs et couples receveurs, précise que "le don de gamètes est prévu dans le cadre des lois de bioéthique de 1994".

Ces lois ont pour objet de régir "la cession et l'utilisation des éléments et produits du corps humain. En France, on compte un nombre de receveurs très supérieur au nombre de donneurs, et les CECOS (Centres d'Études et de Conservation des œufs et du sperme humains) font face à "de longues listes d'attente". Face à cette situation "un nombre de plus en plus important de couples se rendent à l'étranger par obligation".


Pour pouvoir donner son sperme, il faut avoir moins de 45 ans, être père et avoir l'autorisation de sa conjointe. Des tests de dépistage doivent être effectués avant le don et six mois après.

Pour faire un don d'ovocytes, il faut être mariée ou vivre en couple et être âgée de moins de 38 ans. La nécessité d'être mère a été supprimée en 2011 mais le décrit n'était toujours pas publié en Novembre 2013.

Don du sperme

L'utilisation du sperme d'un donneur est limitée à la naissance de dix enfants depuis la loi de 2004. Le sperme est congelé à - 196 ° dans l'azote liquide au sein d'un centre autorisé pour la conservation de sperme par l'Agence de la biomédecine. Les dons de sperme permettent d'aider les couples stériles.

Il est possible de conserver le sperme du conjoint si celui-ci doit subir un traitement ou une intervention chirurgicale risquant d'altérer sa fertilité et s'il lui est impossible d'être présent si sa partenaire doit suivre un traitement d'AMP.

Les délais d'attente sont de l'ordre de 12 à 18 mois en raison du manque de donneurs.
  • Il doit être gratuit et anonyme
  • Le donneur doit être âgé de moins de 45 ans, vivre en couple et avoir au moins un enfant
  • Le donneur doit obtenir le consentement de sa conjointe

Bilan

Le donneur doit effectuer un bilan et des tests de dépistage avant le don, et 6 mois après le don :
  • Une analyse du sperme ;
  • Un caryotype (analyse des chromosomes) ;
  • Un test dépistage de la syphilis des hépatites B et C, du cytomégalovirus et du sida ;


Aucune information ne peut être délivrée sur les coordonnées du couple qui bénéficiera du don. La loi interdit toute sélection de sperme. Le don de sperme s'effectue dans un Cecos, centre d'études et de conservation des oeufs et du sperme.

Don d'ovocytes

Le don d'ovocytes est proposé aux femmes qui présentent une absence ou une mauvaise qualité de leurs ovocytes ou qui souffrent d'insuffisance ovarienne (due à une maladie génétique, à une chimiothérapie ou une radiothérapie anticancéreuse, ou à une opération chirurgicale).

Délais et difficultés

Les délais d'obtention d'ovocytes sont encore plus longs que pour les dons de spermatozoides, de l'ordre de 3 ans environ

L' association " Les Enfants Kados" se mobilise pour faire connaitre les difficultés des dons de spermatozoides et d'ovocytes en France. 2000 femmes ont besoin chaque année d'ovocytes, mais seuls à peine 500 dons d'ovocytes ont été effectués en 2005, alors que ce chiifre atteint 7800 pour les dons de spermatozoides.

Le don d'ovocyte représente un véritable engagement pour les donneuses qui doivent subir une stimulation ovarienne, un traitement lourd, difficile et fatiguant. Les conditions d'obtention d'ovocytes sont plus rapides dans certains pays, comme l'Espagne par exemple, où ce délai est de quelques mois.

D'autre part, ce don, gratuit en France, est parfois rémunéré, de l'ordre de 1000 Euros en Belgique. De nombreux professionnels se demandent s'il ne serait pas nécessaire de rémunérer ce don afin d'attirer plus de donneuses.

Le don d'ovocytes répond aux mêmes principes de gratuité et d'anonymat que le don de sperme. Une femme de moins de 36 ans au moment du don et ayant déjà eut au moins un enfant peut devenir donneuse. Son consentement écrit ainsi que celui du conjoint est nécessaire si la femme vit en couple. Elle doit être informée sur les modalités du don. Le consentement est révocable à tout moment que se soit par la donneuse ou son conjoint. La réalisation du don d'ovocytes nécessite que la donneuse se soumette à un traitement médical hormonal d'hyperstimulation et subisse une anesthésie. Durant 8 à 10 jours, la donneuse reçoit une stimulation ovarienne accompagnée de dosages sanguins et d'échographies afin de déterminer le meilleur moment pour effectuer la ponction ovarienne.

La ponction ovarienne se pratique dans un établissement médical sous anesthésie locale ou générale selon les cas. Les ovocytes recueillis sont attribués à un couple en fonction de critères morphologiques et sanguins

Bilan préalable et entretien

Tout don d'ovocytes nécessite une étape de préparation. Celle-ci permet de recueillir toutes les informations concernant la donneuse, et notamment sa contraception. La donneuse signe également un formulaire de consentement, à faire signer également par son conjoint si elle est en couplé. Un bilan préalable est réalisé pour contrôler l'état de santé de la donneuse, évaluer sa fertilité, et vérifier qu'elle ne présente pas de contre-indication au don. Le groupe sanguin de la donneuse est recherché, de même que des potentielles infections (syphilis, hépatite B ou C, Sida). Les chromosomes sont également examinés. Un entretien avec un psychologue ou un psychiatre est prévu pour évoquer la démarche du don. Cet entretien peut être renouvelé selon les souhaits de la donneuse. Si elle est en couple, son conjoint peut être présent.

Déroulement du don

Stimulation ovarienne

La maturation de plusieurs ovocytes est obtenue après stimulation des ovaires pendant 10 à 12 jours. La stimulation ovarienne est réalisée au moyen d'injections sous-cutanées quotidiennes, effectuées par une infirmière ou par la donneuse. En parallèle, la donneuse doit se plier à une étroite surveillance impliquant plusieurs prises de sang et/ou échographies. Ces examens permettent de vérifier et d'adapter le traitement de stimulation, et de déterminer la date du prélèvement. Plusieurs rendez-vous médicaux sont nécessaires : la loi permet à la donneuse de bénéficier d'autorisations d'absence de son employeur aux différentes étapes du don.

Prélèvement

Le prélèvement des ovocytes est effectué au cours d'une hospitalisation d'une journée, 35 heures après la dernière injection du traitement de stimulation.
Les ovocytes sont prélevés par voie vaginale, et sous anesthésie générale. La donneuse ne peut quitter l'hôpital sans être accompagnée.

Suivi après le don

Un suivi médical spécifique est proposé à la donneuse après le don, parallèlement à son suivi gynécologique habituel, pour contrôler son état de santé. Des effets indésirables liés à la stimulation et au prélèvement peuvent être ressentis : douleurs pelviennes et faibles saignements. Dans de rares cas, ces effets peuvent persister et entrainer des troubles digestifs et une prise de poids : ces symptômes doivent amener à consulter rapidement. Le don d'ovocytes ne compromet pas une future grossesse et n'avance pas l'âge de la ménopause.

En savoir plus


A voir également :

Publi-information
Publi-information

Egg and sperm donation
Egg and sperm donation
La donación de esperma y de ovocitos
La donación de esperma y de ovocitos
Samen- und Eizellenspende
Samen- und Eizellenspende
Ce document intitulé « Don d'ovocytes et don du sperme » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.