Insémination artificielle

Septembre 2016
L'insémination artificielle est la plus ancienne technique d'aide médicale à la procréation (AMP). Elle est indiquée lorsque les spermatozoïdes n'arrivent pas à atteindre l'ovocyte et à le féconder. Elle est réalisée en introduisant du sperme dans l'utérus d'une femme à l'aide d'un petit tube.


Définition

L'insémination artificielle est une des techniques utilisées dans la Procréation Médicalement Assistée ou PMA. Ce domaine intervient chez certains couples, quand ceux-ci n'arrivent pas à initier une grossesse. Après différents examens réalisés à la recherche de la cause de cette infertilité, la technique de l'insémination artificielle peut être décidée. Elle consiste après un recueil de sperme naturellement ou par ponction dans les testicules auprès du conjoint, ou récupéré auprès d'un donneur, en un dépôt de cette semence au niveau de la cavité utérine de la femme. Cette technique est principalement préconisée dans les troubles modérés des spermatozoïdes chez l'homme, de problèmes au niveau de la glaire cervicale de la femme empêchant la migration des spermatozoïdes, ou en cas de stérilité masculine, auquel cas on recourt à un donner de sperme. Il s'agit également de la première technique essayée en cas d'infertilité inexpliquée depuis 2 ans.

Déroulement

Elle est réalisée grâce à l'introduction de sperme dans l'utérus d'une femme via un petit tube. Elle s'effectue environ 36 heures après le déclenchement de l'ovulation.

IAC - Insémination artificielle avec le sperme du conjoint

L'insémination intra-cervicale, l'ICC s'effectue au niveau du col de l'utérus. L'insémination intra-utérine s'effectue dans la cavité utérine. L'enfant est l'enfant génétique du couple, puisqu'il est issu d'un ovocyte de la mère et d'un spermatozoïde du père.

IAD - Insémination artificielle avec le sperme d'un donneur

Elle peut être réalisée avec le sperme d'un donneur anonyme: L'enfant issu d'une IAD est l'enfant génétique de la mère, mais pas du père.

Taux de réussite

Les chances de tomber enceinte après une insémination artificielle atteignent au maximum 15% par cycle L'insémination multiplie par deux les chances de succès chez les couples hypofertiles. Le taux de réussite de l'insémination artificielle diminue avec l'âge : il est de moins de 15% à 38 ans et d'à peine 5% à 42 ans.

L'insémination peut s'effectuer 36 heures après le déclenchement de l'ovulation. Si aucune grossesse ne survient après 5 à 6 essais, une FIV (fécondation in vitro) pourra être envisagée;

Existence d'un risque de transmission de maladie

Lors de certaines stérilités masculines ou lors d'un risque de transmission de maladie (Maladies sexuellement transmissibles,... ), le recours au sperme d'un donneur anonyme est indiqué.

A voir également :

Publi-information
Publi-information

Artificial insemination
Artificial insemination
Inseminación artificial
Inseminación artificial
Insemination
Insemination
Ce document intitulé « Insémination artificielle » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.