Vélo - Bienfaits et contre-indications

Septembre 2016
Sport de plein air, le vélo est une discipline très complète. Sa pratique régulière est excellente pour la santé. C'est aussi un bon moyen de faire du sport si on manque de temps et d'éviter les bouchons. Les Français ne s'y trompent d'ailleurs pas: les ventes de vélo ont en effet atteint 2,9 millions en 2014 (contre 3,2 millions en 2011).

Bienfaits

Le principal atout du vélo est qu'il fait travailler en même temps le muscle cardiaque coeur et les muscles ce qui développe l'endurance cardio-vasculaire et musculaire. Le vélo sollicite les muscles du corps de la tête aux pieds ou presque : abdos, pectoraux, bras, dos, fessiers et surtout les jambes. Il les affine et les rend plus toniques. Il développe surtout la puissance des muscles des membres inférieurs. Le vélo développe également l'adresse et l'équilibre.

Le vélo est un excellent moyen de faire la chasse à la cellulite : le mouvement de flexion-extension de la jambe relance la circulation, fait travailler les muscles profonds et améliore donc significativement la circulation.

Fréquence

La pratique régulière d'une à deux fois par semaine est conseillée.

Contre-indications

Il existe pas ou peu de contre-indications pour ce sport complet et ludique. Mais le vélo est peu compatible avec l'arthrose, une sciatique, un lumbago, des problèmes de genou ou de troubles cardiaques.

Pathologies liées au cyclisme

En VTT ou en vélo de route, la position du cycliste peut être à l’origine de divers maux. Ceux-ci peuvent être facilement évités grâce à l’utilisation d’un matériel et d’un équipement adaptés.

Tendinites

Chez le cycliste, il est fréquent d’observer des tendinites au niveau de la rotule, du quadriceps et de la patte d’oie (située en haut du tibia et sous la face interne du genou).

Douleurs musculaires

Les douleurs musculaires concernent principalement les muscles des jambes : jumeaux (creux du mollet), quadriceps, adducteurs.

Lombalgies

La position fléchie du buste, un mauvais réglage de la selle et l’appui sur les pédales causent fréquemment des maux de dos et des lombalgies.

Douleurs du séant

Les frottements et la position assise sur la selle sont à l’origine de différentes pathologies localisées au niveau des fesses et des organes génitaux : infection, kyste sébacé ou sudoral, abcès.Les hommes peuvent souffrir d’un engourdissement de la verge, et les femmes d’inflammations de la vulve.

Brûlures aux pieds

Des chaussures trop serrées ou trop grandes, des semelles inadaptées ou des cales mal positionnées peuvent être à l’origine de brûlures au niveau des pieds. Sans gravité, elles disparaissent en marchant quelques minutes.

Traitements

Si les maux liés au cyclisme sont généralement bénins, il n’est pas rare d’observer des complications en l’absence de prise en charge. En cas de douleurs ou de traumatismes, il est recommandé de consulter rapidement un médecin pour bénéficier d’un traitement spécifique. Dans certains cas, l’arrêt temporaire de la pratique peut s’avérer nécessaire. Faire vérifier son matériel est également une bonne solution pour éviter les récidives.

Choix du matériel

Pour réduire les risques de douleurs et autres traumatismes : acheter un vélo adapté à sa morphologie. Une selle trop haute ou trop dure, un guidon trop bas, et le vélo risque de provoquer des lésions musculaires ou tendineuses.

La prévention des douleurs fréquentes liées au cyclisme passe avant tout par l’utilisation d’un matériel adapté. Il est recommandé de choisir un vélo en fonction de sa taille et de sa morphologie, puis de régler les différents éléments afin d’adopter une position correcte : largeur du cintre au niveau des épaules, longueur de la potence pour respecter le bon fléchissement du buste, hauteur des poignées de freins, entre autres. Pour éviter les maux du séant, il est recommandé d’accorder une attention particulière à la selle. Elle doit être droite (réglée à l’aide d’un niveau), ni trop haute ni trop basse, pas trop reculée, et d’une forme adaptée à l’anatomie. Les cyclistes doivent également être consciencieux quant à leur hygiène et utiliser des vêtements adéquats : un cuissard bien entretenu et des chaussures à la bonne pointure. Le port du casque est impératif en prévention des chutes.

Prévention

Le premier risque du vélo... c'est l'accident ! Si vous le pratiquez en ville ou en bord de route, ne négligez pas le port du casque. A long terme, les risques sont aussi physiques : à haute dose, la région lombaire est trop sollicitée et risque de devenir très douloureuse...

A voir également :

Publi-information
Publi-information

Cycling: benefits and contraindications
Cycling: benefits and contraindications
La bici : ventajas y contraindicaciones
La bici : ventajas y contraindicaciones
Fahrradfahren
Fahrradfahren
Ce document intitulé « Vélo - Bienfaits et contre-indications » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.