Football - Bienfaits et contre-indications

Janvier 2017
Sport roi le plus pratiqué au monde dans de nombreux pays, le football reste une activité sportive intense, soutenue qui nécessite une bonne condition physique et un entraînement régulier.

Bénéfices pour la santé

  • amélioration de l'endurance cardio vasculaire: courses rapides, successions d'accélérations répétées, amélioration du rythme cardiaque et des fonctions respiratoires,
  • résistance et équilibre : développement musculaire et amélioration du centre de gravité,
  • travail sur la vitesse et l'adresse.

Contre indications

Le football reste un sport praticable par tous, ne nécessitant pas de compétences physiques particulières. Attention à :
  • la monophtalmie(le fait de ne voir que d'un oeil) qui peut endommager l'oeil valide,
  • à partir de 50ans : faire un examen cardiaque.

Pathologies

Quel que soit leur niveau, les footballeurs sont soumis à des risques de blessures principalement localisées au niveau des membres inférieurs. Le point sur les pathologies du football les plus fréquentes et les moyens de les éviter :

Lésion du ménisque

La lésion du ménisque est l’une des blessures les plus fréquentes des footballeurs. Elle se traduit généralement par une importante douleur sur la face interne du genou, due à une forte flexion et/ou rotation du genou.Une intervention de chirurgie réparatrice est souvent proposée. Il s’agit d’une opération simple, réalisée en ambulatoire et le plus souvent sans anesthésie générale. En cas de lésion minime, la mise au repos peut suffire.

Entorse de la cheville

L’entorse de la cheville est l’une des blessures les plus souvent observée chez les sportifs, et notamment les footballeurs. Elle est due à un mouvement forcé du pied, en torsion vers l’intérieur. La douleurs est vive et immédiate et entraine une boiterie. Le traitement de choix d’une entorse est fonctionnel : port d’une orthèse, mise au repos, puis rééducation.

Pubalgie

Chez les footballeurs, la pubalgie se manifeste par une douleur localisée au-dessus du pubis (en lien avec la paroi abdominale) ou en-dessous (liée aux adducteurs). Surmenage sportif et microtraumatismes en sont les principales causes. Chronique, la pubalgie peut conduire à l’arrêt du sport. Des séances de kinésithérapie et un traitement à base d’anti-inflammatoires non stéroïdiens permettent de réduire les douleurs. En cas de pubalgie sus-pubienne, une intervention chirurgicale est envisageable.

Rupture des ligaments croisés

Conséquence d’un traumatisme, la rupture des ligaments croisés se traduit par une sensation de genou qui se dérobe. La prise en charge doit être immédiate : application de glace et immobilisation. Le traitement est ensuite défini au cas par cas selon l’âge du patient et le type de rupture. La chirurgie réparatrice est proposée aux jeunes footballeurs et aux sportifs de haut niveau.

Conseils pratiques et équipement

  • Pendant l'échauffement :
    • travail cardio vasculaire par une course de 15minutes,
    • travail musculaire : étirements, assouplissements,
    • travail technique : passes, tirs au but,...
  • Equipement spécifique :
    • protège tibia (obligatoire en compétition),
    • chaussures à crampon,
    • pour le gardien : short renforcé aux hanches et gants.

Football au féminin

Même s'il reste encore peu connu et pratiqué, le football féminin fait de plus en plus d'adeptes chez les femmes. Les indications et contre indications restent les mêmes que pour les hommes, en revanche on trouve quelques points différents chez la femme :
  • Caractéristiques de la footballeuse :
    • + souvent victime de traumatismes à la tête et de blessures au genou que chez son homologue masculin,
    • renforcement musculaire nécessaire,
    • os fragiles,
    • + de légèreté et de souplesse,
    • difficulté pour encaisser les chocs mais + grande résistance à la douleur.

Prévention

La prévention des pathologies liées au football est difficile. Les blessures causées par un choc lors d’un entrainement ou avec un adversaire pendant un match sont quasiment impossibles à prévoir. En revanche, certaines lésions comme les pubalgies ou les entorses peuvent être évitées grâce à un programme d’entraînement et une préparation physique adaptés au niveau du joueur, ainsi qu’un échauffement systématique. Un matériel de bonne qualité est également indispensable : protège-tibias, chaussures à la bonne pointure et adaptées à l’état du terrain. Il est également important de respecter les temps de rééducation et de mise au repos pour se prémunir des récidives.

A voir également


Publi-information

Football: benefits and contraindications
Football: benefits and contraindications
El futbol : ventajas y contraindicaciones
El futbol : ventajas y contraindicaciones
Dernière modification le lundi 5 septembre 2016 à 10:17:58 par Jeff.
Ce document intitulé « Football - Bienfaits et contre-indications » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.