Exercice physique et cerveau

Mai 2017

L'activité physique régulière apporte une protection importante contre les lésions cérébrales.

Au cours des années, la pratique régulière d'une activité physique permet de conserver l'indépendance et préserver la qualité de vie.

Selon l'expertise de l'Inserm publiée en Mars 2008 « Les personnes âgées qui ont pratiqué une activité physique régulière tout au long de leur vie ont une perte du tissu cérébral moins importante que les personnes sédentaires et ont de meilleures performances cognitives. »



Bénéfices de l'activité physique


L'activité physique régulière est considérée comme un facteur de prévention des troubles cognitifs.
  • Renforcement de l'unité neuro-vasculaire
  • Prévention du vieillissement physiologique : L'amélioration de l'oxygénation du cerveau par une pratique régulière a un effet chez les personnes âgées au niveau de la capacité de réaction, de la mémoire, du raisonnement.
  • Résistance à la maladie d'Alzheimer
  • Protection contre les lésions cérébrales

Conseils pratiques pour les personnes de plus de 65 ans : quelle type d'activité pratiquer ?


Les programmes associant des exercices d'équilibre, de renforcement musculaire des membres inférieurs, de souplesse et/ou d'endurance permettent de réduire le risque de chutes chez le sujet âgé.

Des exercices de renforcement musculaire

  • Il est conseillé de pratiquer des exercices de renforcement musculaire, concernant les groupes musculaires principaux, au minimum deux fois par semaine.
  • Il ne faut pas les pratiquer 2 jours de suite.
  • Ces exercices peuvent être réalisés en soulevant des charges.
  • L'intensité de l'exercice varie selon les personnes.
  • Il est recommandé de faire travailler 8 à 10 groupes musculaires (avant bras, bras, épaules, quadriceps droits, gauches...).
  • Réaliser 10 à 15 répétitions pour chaque groupe musculaire.

Des exercices d'assouplissement (cou, épaule, taille, hanche...)


Des exercices d'assouplissements, effectués au minimum 2 jours par semaine, pendant au moins 10 minutes permettent de maintenir une bonne souplesse nécessaire aux activités de la vie quotidienne.

Des exercices d'équilibre

  • Pratiquer des exercices d'équilibre 2 jours dans la semaine en alternat par exemple avec les exercices de renforcement musculaire.
  • Ces exercices permettent de diminuer les risques de blessures consécutives aux chutes chez les personnes les plus sédentaires présentant par exemple une maladie chronique.
  • Exemples d'exercice : Marcher sur une ligne tracée sur le sol, enjamber des plots placés sur cette ligne...

Sources: Inserm.

Pour en savoir plus


Activité physique : contextes et effets sur la santé,Inserm, mars 2008

A voir également


Publi-information

Physical activity and good brain function
Physical activity and good brain function
La actividad física y el buen funcionamiento del cerebro
La actividad física y el buen funcionamiento del cerebro
Ce document intitulé « Exercice physique et cerveau » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.