Opinion des Françaises sur les maternités

Avril 2017
Niveau de satisfaction des usagères des maternités françaises de leur grossesse au suivi post natal. Une enquête de la DREES menée avant la concrétisation du plan périnatalité sur près de 2656 femmes fin 2006, nous donne une vision très claire des motifs de satisfaction et des attentes des femmes ayant accouché en France. Information, écoute, conseils, actes réalisés, suivi et accompagnement, voilà les thèmes sur lesquels les femmes se sont exprimées.

Un suivi de grossesse plutôt satisfaisant : des qualités humaines, avant tout !


L'accueil et l'organisation des consultations sont fortement valorisés à travers la fréquence et la durée des séances. Mais ce que les femmes mettent surtout en avant, ce sont les qualités humaines des professionnels de santé : écoute, accompagnement, explications reçues... Seule 1 femme sur 50 n'est pas très satisfaite de son suivi de grossesse. Graphique 1
blank
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

A la maternité : une très bonne prise en charge


On apprend dans cette enquête que 2/3 des femmes sont venues spontanément à la maternité dès que l'impression du « travail » se faisait sentir. Elles étaient dans 9 cas sur 10 accompagnées du futur père. Près des 3/4 des femmes interrogées expriment une profonde satisfaction sur le déroulement de leur accouchement : grande disponibilité et efficacité des équipes soignantes.

Un grand respect de l'intimité


L'organisation et l'ambiance dans la salle d'accouchement ont été saluées, les femmes se sentaient « tranquilles ».

Un maque d'informations sur les actes précis


Sur les domaines plus spécifiques des actes médicaux pratiqués pendant l'accouchement, les avis des femmes sont plus partagés : l'épisiotomie est très mal notée, 1 femme sur deux dit manquer d'explications. Un peu plus largement les femmes évoquent une « incapacité » des professionnels à expliquer leurs démarches médicales et leurs implications sur leur santé future : 1 femme sur 20 juge les informations sur sa césarienne, inexistantes.

Un suivi post natal : plus mitigé


Un manque d'informations. Pour les femmes interrogées : l'allaitement maternel est très mal accompagné. Si la durée de séjour à la maternité convient à une grande majorité, la préparation à la sortie est quant à elle très mal jugée. On note un manque de conseils sur :
  • le suivi des soins (césarienne, épisiotomie)
  • les troubles post-partum

Graphique 2
blank
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Des avis qui varient selon certains critères


(types de structures de prise en charge, caractéristiques des patientes et trajectoire de grossesse).

Des avis tranchés


On note une plus grande insatisfaction des femmes face aux structures publiques que privées. Les plus jeunes et les inactives sont plus réticentes sur leur suivi de grossesse que sur leur accouchement. Les femmes les moins diplômées et dont c'était le premier accouchement sont très sévères sur leur suivi de grossesse et leur accouchement. Si certaines femmes n'ont pu accoucher où elles voulaient ou si elles ont eu des problèmes de santé pendant leur grossesse, les taux d'insatisfaction augmentent.

Le rôle de l'argent


Les insatisfactions sont plus nombreuses parmi les personnes bénéficiaires de la CMU ou n'ayant pas de sécurité sociale ou encore celles suivies par une PMI.

Sources


Lire l'étude DREES dans son ensemble :
Satisfaction des usagères des maternitésà l'égard du suivi de grossesse et du déroulement de l'accouchement
Le plan périnatalité 2005-2007
Le protocole d'enquête de la DRESS

A voir également


Publi-information
Ce document intitulé « Opinion des Françaises sur les maternités  » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.