Supplémentation en vitamine D, K et fluor

Août 2015
En 2003, une équipe de professionnels issus du Comité de nutrition de la société française de pédiatrie et du Groupe « nutrition » de l'Association française de pédiatrie ambulatoire a publié ses recommandations.
Ici le point sur les supplémentations en vitamines D, K et fluor.

Vitamine D


Chez les femmes qui n'ont pas bénéficié d'une supplémentation, l'apport de vitamine D au 3e trimestre de grossesse est très important pour le métabolisme calcique du bébé à naître.
Les apports conseillés en vitamine D sont de 800 à 1000 UI/j, après la naissance.
Le lait maternel contient peu de vitamine D. Les laits et laitages infantiles en sont : un apport supplémentaire.
Comme ces doses ne sont pas suffisantes, on les administre aux enfants quotidiennement sous forme de gouttes.
Il faut augmenter ces doses pour les prématurés.
La vitamine D joue un rôle dans l'absorption du calcium et du phosphore par les intestins.

==Fluor===

Apport excessif


Le fluor intervient dans le métabolisme des os et des dents. Par son action sur l'émail il prévient des varies. Un apport excessif peut être responsable de fluorose : des taches sur les dents puis une fragilisation dentaire. Ces apports dans les 6 premiers mois de vie sont d'ailleurs controversés aux Etats-Unis. En France on conseille cet apport car pas de risque de toxicité aux doses recommandées.

Indiscutable après 6 mois


Après 6 mois, cet apport devient indispensable surtout s'il y a des risques de caries importants. Mais ne pas en donner trop. Penser à tenir compte de la composition des eaux minérales :
Fluor dans les eaux minérales :
  • Valvert : < 0,1 mg/L
  • Evian : 0,12 mg/L
  • Volvic : 0,24 mg/L
  • Vittel : 0,28 mg/L
  • Contrex : 0,32 mg/L
  • San Pellegrino : 0,52-0,70 mg/L
  • Badoit : 1,3 mg/L
  • Wattwiller : 2,1 mg/L
  • Saint-Amand : 2,1 mg/L
  • Saint-Yorre : 9 mg/L

Depuis 2001 les factures d'eau doivent préciser la composition de l'eau et la teneur en fluor.
Au-delà de 0,3 mg/L, la supplémentation sous forme de gouttes ou de comprimés n'est pas nécessaire.

Des dentifrices très fluorés


Dans le dentifrice la concentration de fluor ne doit pas dépasser 450 ppm, or les dentifrices y compris pour enfants varient de 250 2500 ppm.
Un enfant avale la moitié du dentifrice avalé.

Vitamine K


La vitamine K qui permet la synthèse de facteurs de coagulation du sang est insuffisamment synthétisée par le nouveau-né.
Pour éviter la maladie hémorragique du nourrisson, on donne généralement 2 mg de vitamine K au moment de la naissance et au 3e j de vie.
Les laits infantiles sont enrichis en vitamine D, le lait maternel, non. On prolonge donc l'administration de vitamine D pour les bébés allaités.

Sources


Lire le document dans son intégralité : Alimentation du nourrisson et de l'enfant en bas âge.
© 2003 Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Crédit photo : © Daniel Fuhr - Fotolia.com
Pour une lecture illimitée hors ligne, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement cet article au format PDF :
Supplementation-en-vitamine-d-k-et-fluor .pdf

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du


Publi-information
Publi-information

A voir également


Supplements - vitamins D, K and fluoride
Supplements - vitamins D, K and fluoride
Los aportes suplementarios con vitaminas D, K y fluor
Los aportes suplementarios con vitaminas D, K y fluor
Vitamin D, Vitamin K und Fluorid
Vitamin D, Vitamin K und Fluorid
Ce document intitulé « Supplémentation en vitamine D, K et fluor » issu de Sante-Medecine (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.