Médicaments pour maigrir

Septembre 2016
Il existe des médicaments prescrits pour faire maigrir. S'ils peuvent aider les personnes présentant un surpoids important ou une obésité, ils ne sont pas indiqués ni adaptés à ceux qui veulent perdre quelques kilos. Ces médicaments ne représentent en effet pas une solution miraculeuse aux problèmes de surpoids.


Indications

Ces médicaments sont prescrits par un médecin aux personnes obèses ayant un IMC supérieur à 30, ou un IMC supérieur à 27 chez une personne présentant des facteurs de risque (Hypertension artérielle, diabète, impuissance, hypercholestérolémie...). Ils doivent toujours être associés à un régime et à une activité physique.

Notre vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé.


Orlistat

L'orlistat (commercialisé sous les marues Alli® etXénical®) agit en bloquant l'absorption des graisses intestinales. Les graisses non digérées sont évacuées dans les selles qui deviennent graisseuses. Il est prescrit chez les personnes dont l'IMC est supérieur à 30, correspondant à une obésité, ou chez ceux ayant un IMC supérieur à 28 associé à des facteurs de risque (HTA, diabète...) à condition qu'un régime ait pu permettre une perte de poids de 3 à 4 kilos environ au bout de 4 semaines consécutives.

Effets secondaires

Les selles deviennent huileuses dans 20% des cas et un quart des patients se plaignent de gaz accompagnés de suintements anaux.

Mise en garde

L'Afssaps a émis en Septembre 2011 une mise en garde contre les dangers des médicaments Alli®, vendu sans ordonnance, et Xénical®, délivré sur ordonnance, en raison des risques de survenue d'hépatite rares, mais sévères. L'agence européenne du médicament a prit la décision de réevaluer le rapport bénéfices/risques de ces 2 médicaments.

Sibutramine

La subutramine, commercialisée sous le nom de Sibutral®, agit sur le contrôle de la faim et de la satiété. Il est indiqué chez les personnes ayant un IMC supérieur à 30 ou chez celles ayant un IMC sup à 27 et présentant des facteurs de risque (HTA, diabète...). Ce traitement est prescrit par un médecin qui indiquera sa posologie, ses contrindications, ainsi que les médicaments qui lui sont contre-indiqués.

Effets secondaires

Troubles digestifs, bouche sèche, fatigue, augmentation de la tension artérielle, accélération du rythme cardiaque

Interdiction

ATTENTION: Ce médicament est retiré de la vente depuis mai 2010. L'Agence Européenne du médicament (EMA) a recommandé à la Commission Européenne de suspendre à partir du 20 Janvier 2010 l'autorisation de mise sur le marché des médicaments contenant du Sibutral®, suite aux résultats d'une étude démontrant que le produit pourrait augmenter les risques de complications cardio-vasculaires chez certains patients.

Rimonabant

Le rimonabant (commercialisé sous le nom d'Acomplia®) agit à la fois sur l'obésité et l'excès de cholestérol. Ce médicament est prescrit aux personnes obèses dont l'IMC est supérieur ou égal à 30 ou présentant un IMC supérieur à 27 avec des facteurs de risque associés, en association au régime et à l'exercice physique, et délivré uniquement sur ordonnance. Il est emboursé par la sécurité sociale uniquement pour les patients obèses et diabétiques de type 2, insuffisamment contrôlés par un traitement antidiabétique oral, en association au régime et à l'activité physique.

Effets secondaires

Les effets secondaires les plus fréquents sont : nausées, troubles de l'humeur avec symptômes dépressifs, troubles dépressifs, anxiété et sensations vertigineuses.

Contre-indications

Le rimonabant n'est pas indiqué en cas d'antécédents de dépression caractérisée, ni chez la femme enceinte ou allaitante, ni chez les patients de moins de 18 ans. Il est également contre-indiqué en cas d'insuffisance hépatique ou rénale sévères, de certaines maladies héréditaires rares, et d'allergie à son principe actif ou à l'un de ses excipients. Ce médicament ne doit pas être prescrit aux patients souffrant de maladie psychiatrique grave et non contrôlée (dépression majeure) et chez les patients traités par antidépresseurs. Une grande prudence s'impose également chez les personnes de plus de 75 ans, chez celle ayant une insuffisance hépatique modérée, et chez les patients traités pour épilepsie.

Interdiction

L'Afssaps a limité la prescription de ce médicament en mai 2007 en raison de ses effets secondaires, plus particulièrement le risque de survenue de troubles dépressifs sévères, puis suspendu le 23 octobre 2008 son autorisation de mise sur le marché, avec pour conséquence un arrêt de commercialisation.

Alli® vendue sans ordonnance

La première pilule anti-obésité a été commercialisée en France : elle est vendue en pharmacie sans ordonnance sous le nom de Alli®.

Version allégé de Xénical®

Alli® est la version moins dosée de Xenical (Orlistat), une molécule connue et délivrée sur ordonnance depuis 1998. Le principe actif a été diminué de 50%.

Mode d'action

Ce médicament inhibe l'absorption des graisses au niveau de l'intestin : il agit directement au niveau de l'intestin et y dépose un film empêchant l'absorption d'un quart des graisses ingérées. Les graisses sont alors éliminées par les voies naturelles,

A qui est il destiné ?

Ce médicament est destiné aux personnes obèses ou en situation de surcharge pondérale importante présentant un IMC supérieur ou égal à 28.

Mise en garde

L'Afssaps a émis en Septembre 2011 une mise en garde contre les dangers des médicaments Alli®, vendu sans ordonnance, et Xénical®, délivré sur ordonnance, en raison des risques de survenue d'hépatite rares, mais sévères. L'agence européenne du médicament a prit la décision de réevaluer le rapport bénéfices/risques de ces 2 médicaments.

Restriction calorique et activité physique

Le médicament n'est efficace que s'il s'accompagne d'une restriction calorique et pauvre en graisse et de pratiquer une activité physique.

Combien de poids peut on perdre ?

La perte de poids reste modeste : quelques kilos, 4,4 kilos en moyenne en 6 mois, selon le laboratoire qui le commercialise.

Effets secondaires

Flatulences, diarrhées parfois fortes, douleurs abdominales et besoins impérieux de se soulager.

Polémique

Pour tous les professionnels, médecins, nutritionnistes, diététiciens et endocrinologues, l'absorption de ce produit par des personnes obèses ou ayant une forte surcharge pondérale, ne peut pas se faire sans une prise en charge plus globale de l'amaigrissement. En effet les personnes qui présentent une surcharge pondérale risquent de se procurer ce médicament et de ne pas consulter de médecin, ce qui permet une bonne prise en charge de l'amaigrissement.

Contre-indications

Alli® est contre)indiqué aux personnes âgée de moins de 18 ans et à celles greffées récemment ainsi qu'en cas de drossesse et d'allaitement.

Interactions médicamenteuses

ce médicaments ne doit pas être pris avec certains autres médicaments, notamment les anticoagulants, les contraceptifs (risque de diminution de l'efficacité de la pilule) et les traitement anti-rejet. Prudence également lors d'un traitement contre le diabète, le cholestérol, les troubles du rythme ou contre l'hypertension artérielle. L'avis dans ces cas-là est indispensable.

Délivrance du médicament

Les pharmaciens sont habilités à délivrer ce médicament après avoir interrogé la personne souhaitant perdre du poids. Ils peuvent le refuser aux personnes ne présentant pas les indications requises. Le médicament n'est pas disponible en libre service.

Durée du traitement

Le traitement se prend 3 fois par jour au moment des repas pendant une durée maximale de 6 mois.

Prix

Coût moyen du traitement pour 6 mois : 360 euros.

En savoir plus

Maigrir grâce à des remèdes naturels

A voir également :

Publi-information
Publi-information


Ce document intitulé « Médicaments pour maigrir » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.