Cholestérol - Régime

Mai 2016

L'excès de cholestérol dans le sang concerne 20 à 30% de la population française, ce qui n'est pas sans conséquences sur leur santé. L'augmentation du taux de cholestérol est un facteur de risque des maladies cardio vasculaires à l'origine chaque année de 120.000 infarctus et d'environ 50.000 morts. Plusieurs centaines d'études ont montré que la consommation de fruits et légumes diminuent les risques de cancer et de maladies cardio vasculaires.

Plaque d'athérome

L'athérome provoqué par un excès de cholestérol évolue sournoisement au fil des années et peut aboutir à l'obstruction d'une ou plusieurs artères obstruées. Selon l'endroit où l'artère s'obstrue, peuvent apparaître une artérite des membres inférieurs, une impuissance, un accident vasculaire cérébral ou un infarctus.

Facteurs de risque

Les facteurs de risque de l'apparition des plaques d'athérome devant être pris en charge sont les suivants : tabagisme, diabète, sédentarité, hypertension artérielle, stress, excès de poids.

Dépister les troubles du cholestérol à partir de 45 ans chez les hommes et 50 ans chez les femmes, en effectuant un bilan sanguin, ceci afin de réduire les risques cardiovasculaires et cérébraux.

Intérêt du régime alimentaire

Devant une aumentation du cholestérol, le régime anticholestérol demeure la première attitude pour faire baisser le taux de cholestérol et diminuer les risques cardio vasculaires. Pour certaines personnes, le régime anti-cholesterol suffira, mais pour d'autres, un traitement médicamenteux sera nécessaire. Adopter une activité physique permet de réduire les facteurs de risque cardio- vasculaire. Un régime peut abaisser de 10 à 15% le taux de cholestérol total et de 15 à 20% le taux de mauvais cholestérol. Les risques cardiovasculaires sont liés au mauvais cholestérol, le LDL. L'étude SUVIMAX effectuée auprès de 13.000 personnes sur 8 ans a révélé que la consommation de 5 fruits et légumes par jour diminuait d'un tiers les risques de cancer.

Plus de 50% des personnes présentant un taux élevé de mauvais choléstérol, en respectent pas le régime conseillé et ne prennent pas les traitements recommandés.

Notre vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé.


Bouger, activité physique

Peu de personnes réalisent qu'une activité physique quotidienne régulière est bénéfique pour la santé. Débuter doucement, et réaliser des échauffements avant de commencer. Terminer en pratiquant des échauffements. 30 minutes de marche par jour seraient suffisant pour entretenir sa santé : marche pendant 15 à 20 minutes sans interruption, avec un léger essoufflement. Selon une étude parue dans JAMA en 2007, le fait d'utiliser un podomètre permet une augmentation du nombre pas effectués chaque jour d'environ 2.200 pas, ce qui provoque une augmentation de l'activité physique quotidienne, une augmentation du taux de bon choléstérol et une diminution de l'IMC.

Corriger les autres facteurs de risque

Il est nécessaire de corriger également les autres facteurs de risque de l'augmentation de cholestérol: le tabac, la tension artérielle, le diabète, le surpoids.

Aliments autorisés

Les huiles végétales sont autorisées (tournesol, colza, mais, olive, raisins, noix, soja) ainsi que le poisson environ 2 à 3 fois par semaine au minimum : privilégier thon, saumon, maquereau, sardine. Ne pas consommer plus de deux oeufs par semaine(les blancs d'oeufs peuvent être consommés à volonté). Consommer des légumes et des fruits : la pomme peut être mangée plusieurs fois par jour : deux à trois fruits quotidiens permettent de faire baisser de 5 à 15% le taux de cholestérol chez des patients qui ont un taux élevé. Manger des fruits et des légumes crus et cuits plusieurs fois par jour. Limiter les viandes et la charcuterie : préférer les viandes maigres et blanches comme le lapin, veau, poulet. Limiter la consommation d'alcool.

Aliments interdits

Le beurre, la crème fraîche, le lait entier, demi écrémé et concentré font partie des aliments interdits. de même que les viandes grasses (mouton, agneau, oie, boeuf, poule), la charcuterie, les abats, les fritures, frites et chips, les viennoiseries, les pâtisseries, le chocolat, les biscuits et les glaces (sauf sorbets ). Attention aussi aux fromages: consommer deux portions de fromage par jour peut représenter la quantité maximale de graisses autorisées chaque jour. Or ces graisses saturés se retrouvent aussi dans la charcuterie, le beurre, les laitages, la viande grasse... Les personnes présentant des anomalies de leur bilan lipidique (augmentation du mauvais choléstérol et diminution du bon choléstérol par exemple) doivent réduire leur consomamtion de fromage. Il est conseillé d'en manger deux fois par semaine.

Pomme et cholestérol

Pauvre en calories : 1 pomme de 100 gramme contient 40 à 50 Kcalories. La pomme est particulièrement riche en fibres alimentaires et permet de diminuer l'absorption de lipides et de cholestérol dans les intestins. Elle se transporte simplement et peut se consommer partout et contient des vitamines localisées essentiellement dans la peau. Il est donc conseillé de manger la pomme en laissant la peau ou en compote. Elle permet de maintenir une bonne activité physique grâce au fructose et au glucide qu'elle contient.

En savoir plus

Tous les sujets Cholestérol sur le Journal des Femmes

Pour une lecture illimitée hors ligne, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement cet article au format PDF :
Cholesterol-regime.pdf

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du


Publi-information
Publi-information

A voir également


The low cholesterol diet
The low cholesterol diet
La dieta anticolesterol
La dieta anticolesterol
Die cholesterinarme Diät
Die cholesterinarme Diät
Ce document intitulé « Cholestérol - Régime » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.