Hémorroïdes - Remède naturel

Mars 2017


1 personne sur 2 de plus de 50 ans a déjà présenté une crise hémorroïdaire qui représente environ 2 motifs de consultations sur 3 en proctologie. Le pic de fréquence se situe entre 45 et 65 ans.

Définition des hémorroïdes

Les hémorroïdes désignent communément la maladie hémorroïdaire qui se caractérise par la dilatation des veines entourant l'anus. Cette pathologie fréquente, et généralement bénigne, se manifeste par : une irritation de la zone anale, une douleur au niveau de l'anus, parfois intense, notamment lors de la défécation, une tuméfaction (grosseur) localisée au niveau de la marge anale, des saignements. Selon sa localisation, une hémorroïde est dite externe (située dans la peau entourant l'anus) ou externe (à l'intérieur du rectum). Dans tous les cas, une hémorroïde qui ne guérit pas spontanément doit faire l'objet d'une prise en charge médicale adaptée.

Notre vidéo


Plantes recommandées contre les hémorroïdes

Cyprès

Les noix de cyprès sont utilisées en phytothérapie pour leurs propriétés anti-inflammatoires et leur action bénéfique sur le système vasculaire. Disponibles sous forme d'EPS, de teinture mère et de tisane, les cônes de cyprès sont efficaces pour traiter les varices et les hémorroïdes. En savoir plus sur le cyprès

Gingko Biloba

Les vertus thérapeutiques de cet arbre sont reconnues par la médecine traditionnelle chinoise depuis l'antiquité. Les feuilles de gingko biloba sont principalement utilisées pour leur action neuroprotectrice, afin de traiter les troubles de la mémoire notamment. L'usage du gingko biloba est également reconnu pour soulager les hémorroïdes et varices, compte tenu de son action bénéfique sur le système vasculaire. Les extraits de gingko biloba sont disponibles sous forme d'EPS et de teinture-mère. En savoir plus sur le gingko biloba

Hamamélis

Les feuilles séchées de cet arbuste proche du noisetier sont utilisées en phytothérapie pour leurs propriétés astringentes, anti-inflammatoires et pour favoriser la coagulation du sang. L'hamamélis est disponible sous forme d'EPS et dans ce cadre, son action est reconnue dans le traitement des symptômes d'irritation et de brûlures liées à la maladie hémorroïdaire. En savoir plus sur l'hamamélis

Marronnier d'Inde

L'écorce de la tige et les graine du marronnier d'Inde sont utilisés en phytothérapie sous forme d'EPS. Leur action est efficace pour traiter les troubles de la circulation veineuse et plus spécifiquement les symptômes de brûlures associées aux hémorroïdes. En savoir plus sur le marronnier d'Inde

Vigne rouge

Les feuilles, les fruits et les graines de cette plante à tiges grimpantes sont disponibles sous forme d'EPS. L'usage des extraits de vigne rouge est traditionnellement recommandé pour traiter les brûlures et irritations associées à une crise d'hémorroïdes. En savoir plus sur la vigne rouge

Prudence

Ces conseils ne remplacent pas l'avis d'un médecin ou d'un pharmacien. Si les symptômes persistent ou s'aggravent, il convient de consulter rapidement son médecin traitant.

Copyright photo © Richard Villalon - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Ce document intitulé « Hémorroïdes - Remède naturel » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.