Mauvaise haleine - Remède naturel

Juin 2017

La mauvaise haleine ou halitose est un phénomène courant : près d’1 personne sur 4 en souffrirait de manière occasionnelle ou chronique. Souvent source de gêne, elle n'est le plus pas due à des problèmes de digestion comme on le croit volontiers, mais plutôt à la présence de bactéries en bouche.

Définition de la mauvaise haleine

La mauvaise haleine, ou halitose, désigne l'odeur incommodante ou nauséabonde provenant de la bouche à l'expiration, ou lors des discussions. Elle est fréquemment liée au développement de bactéries dans la cavité buccale : une hygiène bucco-dentaire inadaptée favorise la prolifération bactérienne sur des restes alimentaires. D'autres affections peuvent favoriser la mauvaise haleine : gingivite ou infection sous une couronne dentaire, infection des amygdales, reflux gastro-oesophagien, infection des fosses nasales ou des sinus, absorption de certains aliments : ail, oignons, alcool.

Plantes recommandées contre la mauvaise haleine

Thym

Cette plante originaire du bassin méditerranéen possède des propriétés anti-infectieuses et anti-inflammatoires. La plante séchée est utilisée en phytothérapie pour traiter les inflammations des muqueuses buccales (stomatite) et la mauvaise haleine. Dans cette indication, elle s'emploie sous forme d'infusion et par voie externe : en rince-bouche ou en gargarisme. En savoir plus sur le thym.

Persil

Certains composés du persil (polyphénols) pourraient contribuer à diminuer la mauvaise haleine liée à l'ingestion de certains aliments (ex : ail). Dans cette indication, le persil s'utilise frais, par simple mastication.

Prudence


Notre vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé.




Photo : © chagin - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Ce document intitulé « Mauvaise haleine - Remède naturel » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.