Thym - Bienfaits pour la santé

Mars 2017
Utilisé dans le pourtour méditerranéen depuis plus de 5 000 ans, le thym était employé par les Égyptiens pour embaumer les morts. Les Grecs et les Romains s'en servaient pour traiter les paralysies et la lèpre. En dépit de ses nombreux bienfaits, le thym est plutôt réservé à l'usage culinaire de nos jours.

Anti-infectieux, diurétique, antispasmodique, stimulant, antitussif, carminatif, cicatrisant... Souvent employé comme condiment dans la cuisine provençale, le thym possède un grand nombre de propriétés et permet de soigner diverses affections.

Le thym, autrement appelé thym commun (thymus vulgaris) ou farigoule, est un sous-arbrisseau vivace de la famille des lamiacées. Plante aromatique typique de la garrigue, et originaire du bassin méditerranéen, le thym aime les régions sèches et ensoleillées d'Europe.


Définition

Le thym est une herbe de la famille des labiacées dont les bienfaits pour la santé ne sont plus à prouver. Cette plante est tout d'abord très fortement antioxydante. Ainsi, elle lutte efficacement contre les radicaux libres et prévient donc l'apparition des pathologies cardiaques et certains cancers et plusieurs maladies dégénératives dues au vieillissement. De plus, le thym (déshydraté surtout) est très riche en fer qui participe à la formation des globules rouges et en vitamine K qui participe à la coagulation et à la formation des os.

Vertus thérapeutiques

Le thym est une plante aux multiples bienfaits. Il agit comme un anti-infectieux, un anti-inflammatoire, et un antioxydant, notamment grâce aux flavonoïdes qu'il contient. Il possède également des propriétés expectorantes : il favorise le rejet des substances qui encombrent les bronches. Le thym est donc indiqué dans le traitement des inflammations des voies respiratoires, telles que la bronchite, la toux, le rhume ou encore l'angine virale.
Il peut également être utilisé pour soulager certains troubles digestifs comme les ballonnements, les flatulences, la digestion difficile. Le thym est enregistré sur la liste des plantes médicinales de la pharmacopée française. L'usage traditionnel de la plante est reconnu par l'OMS et l'ESCOP.
Les tisanes à base de thym permettent de faciliter la digestion. Elles sont recommandées à la fin de chaque repas en cas de digestion difficile, de ballonnements ou de flatulences. Faites bouillir 1 cuillère à café de thym pour 150 ml d'eau. Laissez infuser de 10 à 15 min et filtrez avant de boire. Vous pouvez également verser 10 gouttes d'huile essentielle de thym dans votre huile d'olive avant d'assaisonner vos salades et vos plats.

Vidéo

Les précisions de la journaliste santé Claire Gabillat.


Parties utilisées de la plante

Les feuilles et fleurs du thym sont utilisées en phytothérapie.

Précautions d'emploi et contre-indications

Les seules contre-indications du thym concernent les personnes allergiques aux plantes de la même famille comme la menthe, la lavande et le romarin par exemple. L'utilisation du thym, autre que culinaire, n'est pas conseillée aux femmes enceintes ou qui allaitent.

Effets secondaires indésirables

Le thym provoque peu d'effets indésirables. Un surdosage peut entraîner des réactions allergiques, voire des troubles de la digestion comme des brûlures d'estomac ou des diarrhées.

En raison de son effet puissant, le thym ne doit pas être administré pendant une trop longue durée. Veillez à ce que la durée de votre traitement n'excède pas 3 semaines. Il peut entraîner des irritations et certains dérèglements au sein de l'organisme, par exemple une hypertension ou un déséquilibre hormonal. Le thym est déconseillé chez les femmes enceintes ou qui allaitent, ainsi que chez les enfants de moins de 3 ans. Si les symptômes persistent, consultez rapidement votre médecin.

Prudence

Photo : © margo555 - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Ce document intitulé « Thym - Bienfaits pour la santé » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.