Sauge officinale - Bienfaits pour la santé

Février 2017
La sauge officinale, également appelée herbe sacrée, thé d'Europe ou thé de Grèce, est une plante vivace aromatique de la famille des lamiacées reconnaissable par ses feuilles oblongues et ses fleurs bleu rose lilas (de mai à août) situées à la base des feuilles supérieures. Mesurant de 20 à 30 centimètres, elle se distingue également par son feuillage vert pâle, rugueux. La sauge officinale pousse sur les sols calcaires de la région méditerranéenne.

Originaire du pourtour méditerranéen, la sauge est une plante vivace convoitée pour ses feuilles vert-clair qui possèdent de nombreuses propriétés. Elles contiennent notamment des cétones, des composés organiques qui contribuent à lutter contre les infections digestives.

Utilisée depuis l'Antiquité, la sauge tire son nom du mot latin salvare, qui signifie "guérir". Les Égyptiens la récoltaient pour leurs cérémonies, et les Romains s'en servaient pour combattre l'infertilité. Son action contre les problèmes digestifs est reconnue par l'Agence européenne du médicament.


Définition

La sauge officinale est originaire des régions méditerranéennes et elle est utilisée depuis l'antiquité, comme plante officinale pour ses diverses vertus. En effet, utilisée en tisane, elle aurait un effet antispasmodique sur l'appareil digestif, soulagerait des ballonnements, des renvois, des flatulences et diminuerait la fièvre ainsi que la concentration sanguine en glucose, d'où un intérêt suggéré dans le diabète. Elle est aussi parfois utilisée en guise de désinfectant pour certaines plaies.

Vertus thérapeutiques

La sauge officinale est utilisée sous différentes formes en phytothérapie pour ses propriétés antisudorales (atténuant la transpiration), antiseptiques, son action antioxydante, ses effets sur les fonctions cognitives, et sur la digestion. Selon l'Agence européenne des Médicaments, la sauge est reconnue pour son usage traditionnel dans le traitement symptomatique des troubles digestifs légers, des brûlures d'estomac et des ballonnements, le traitement symptomatique des inflammations de la bouche et de la gorge, pour atténuer la transpiration excessive, et pour soulager les inflammations bénignes de la peau. On l'utilise aussi contre les bouffées de chaleur et la ménopause. La sauge est enregistrée à la Pharmacopée française.

Grâce aux flavonoïdes que renferment ses feuilles, la sauge a une propriété antispasmodique qui permet de prévenir les <b>spasmes digestifs</b>. Elles ont aussi un effet anti-infectieux et sont indiquées dans la prise en charge des <b>troubles gastro-intestinaux</b> tels que les diarrhées, les vomissements, les ballonnements, les digestions difficiles et les flatulences. Cette plante s'administre généralement en infusion ou en décoction, mais il existe aussi des préparations à base de sauge (teintures, extraits fluides).

La sauge est recommandée aux femmes ménopausées qui présentent une fatigue permanente (<b>asthénie</b>), des <b>bouffées de chaleur</b> ou des <b>sueurs nocturnes</b>, des troubles provoqués par la <b>ménopause</b>. Par ailleurs, elle contribue à l'équilibre hormonal et soulage les douleurs pendant les règles.

En usage interne, pour soigner les maux de gorge :
Faites bouillir 1 à 3 g de feuilles séchées pour 1 tasse d'eau, et laissez infuser pendant 10 minutes. Réalisez 3 bains de bouche par jour jusqu'à l'amélioration des symptômes.

Parties utilisées de la plante

Les parties utilisées de la plante sont les feuilles ou sommités fleuries.

Précautions d'emploi et contre-indications

Les préparations contenant de la sauge peuvent interagir avec certaines classes de médicaments comme les benzodiazépines et les neuroleptiques. La prise de produits contenant des extraits de sauge est par ailleurs déconseillée pendant la grossesse et l'allaitement. Si vous êtes sous traitement médicamenteux, prenez soin de le préciser à votre médecin ou à votre pharmacien avant de vous faire prescrire un traitement phytothérapeutique.

Effets secondaires indésirables

Parmi les effets indésirables connus liés à la prise de sauge officinale (rares) : nausées et vomissements, vertige (en cas de surdosage).

Prudence

Si vous êtes sous traitement médicamenteux, prenez soin de le préciser à votre médecin ou à votre pharmacien avant de vous faire prescrire un traitement phytothérapeutique. Ces conseils ne remplacent pas l'avis d'un médecin ou d'un pharmacien. Si les symptômes persistent ou s'aggravent, il convient de consulter rapidement son médecin traitant.

Photo : © Africa Studio - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Ce document intitulé « Sauge officinale - Bienfaits pour la santé » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.