Prêle - Bienfaits pour la santé

Mars 2017
La prêle, de son nom complet prêle des champs, est une plante de la famille des equisetaceae. On la trouve un peu partout dans le monde. On utilise principalement ses tiges. On les retrouve en décoction, en capsules et en teinture. Leur principal intérêt est de résorber les oedèmes (gonflements de tissus organiques suite à une accumulation anormale de liquide) occasionnés par un choc. La prêle est aussi un bon draineur et soulage la plupart des inflammations rénales et urinaires. Enfin, elle aide à cicatriser les plaies les plus récalcitrantes.


Nom botanique : Equisetum Arvense

La prêle, aussi appelée « prêle des champs » ou « queue de rat » est une plante herbacée vivace de la famille des Equisetaceae. Elle comprend des tiges fertiles et des tiges stériles (vertes), ces dernières étant reconnaissables par leurs feuilles effilées en verticilles, en forme de collerette. Celle ci pousse dans les milieux humides et dans les sols argilo-silicieux.

Vertus thérapeutiques de la prêle

La prêle peut être utilisée pour ses propriétés reminéralisantes, diurétiques et anti-inflammatoires. Elle est employée pour traiter l'ostéoporose (traitement adjuvant), favoriser la consolidation des os suite à une fracture, soulager des oedèmes et douleurs causés par un traumatisme superficiel, accélérer la cicatrisation de plaies bénignes, traiter les douleurs liées à l'arthrose et les tendinites. Elle améliore également la résistance des ongles et des cheveux fragiles, traite les infections des voies urinaires, et facilite la perte de poids en complément de mesures diététiques. Selon l'Agence européenne des médicaments (EMA), la prêle est reconnue pour son usage traditionnel dans le traitement les troubles urinaires bénins. La prêle est enregistrée à la pharmacopée française.

Parties utilisées de la plante

Les parties aériennes stériles de la plante sont utilisées : elles sont récoltées l'été.

Précautions d'emploi et contre-indications

L'utilisation de la prêle des champs est contre-indiquée aux personnes souffrant d'oedèmes causés par une maladie cardiaque ou rénale et aux enfants, lorsqu'elle est utilisée sous forme de poudre (prêle séchée). Compte tenu de ses effets diurétiques, elle doit également être utilisée avec précaution en cas de prise d'un médicament ou d'une autre plante ayant des propriétés similaires. La prêle peut entraîner une perte importante de potassium, et son utilisation doit être évitée en cas de prise d'un médicament ayant un effet similaire comme certains médicaments utilisés pour traiter les troubles du rythme cardiaque (digitaliques), et certains psychotropes utilisés pour traiter les troubles bipolaires (lithium).

Vidéo

Les précisions de la journaliste santé Claire Gabillat.


Effets secondaires indésirables

Parmi les effets secondaires possibles liés à la prise de prêle des champs : des troubles digestifs mineurs, un dermatite allergique (boutons), et plus rarement, une carence en vitamine B1 si consommation excessive.

Prudence

Ces conseils ne remplacent pas l'avis d'un médecin ou d'un pharmacien. Si les symptômes persistent ou s'aggravent, il convient de consulter rapidement son médecin traitant.

En savoir plus sur la prêle : Monographie (pdf) de l'EMA.

copyright photo © womue - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Ce document intitulé « Prêle - Bienfaits pour la santé » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.