Hypoglycémie - Que faire ? Signes et causes

Décembre 2016
L'hypoglycémie correspond à une glycémie inférieure à 0,45 g/L. Ses manifestations doivent être parfaitement connues en cas de diabète car elles risquent de s'observer fréquemment au cours de la maladie. L'hypoglycémie est en effet la complication la plus fréquente du diabète.


Définition

L'hypoglycémie, contrairement à l'hyperglycémie, est la diminution de la quantité de glucose, principale source énergétique, dans le sang. On parle d'hypoglycémie en dessous de 0,50 g de glucose par litre de sang. Le glucose issu des aliments est stocké puis transporté par le sang vers les organes. Lorsque les réserves de sucre s'amenuisent, la personne se sent épuisée.

Prédispositions

Certains troubles du métabolisme et certaines anomalies congénitales prédisposent à l'hypoglycémie. Cette prédisposition est accentuée par le stress et l'alimentation. Par ailleurs, des épisodes d'hypoglycémie peuvent survenir chez les personnes diabétiques.

Personnes diabétiques

Il existe un certain nombre de facteurs de risques d'hypoglycémie, comme les antécédents personnels d'épisodes d'hypoglycémie fréquents ou sévères, le diabète traité par l'insuline ou la présence de complications liées au diabète (rénales, hépatiques, neuropathies... ). Les enfants et les adolescents sont aussi particulièrement à risque, de même que les consommateurs d'alcool et les personnes diabètique qui surveillant mal leur glycémie, qui font de nombreux écarts alimentaires, qui sont déprimés et suivent mal leur traitement.

Causes

Une hypoglycémie peut être causée par des déséquilibres liés au traitement (excès d'insuline ou de médicaments pouvant augmenter la production d'insuline et donc baisser la glycémie), à l'alimentation (oubli d'un repas ou d'une collation, excès alimentaire, insuffisance d'absorbation de glucides, etc.), à l'alcool, certains médicaments ou, encore la conduite automobile. L'hypoglycémie en voiture est une situation peu connue des diabétiques, mais des études mettent en évidence le risque d'accidents de la route provoqués par un malaise hypoglycémique survenu quand une personne diabétique conduit. L'activité physique peut également déséquilibrer la glycémie, car l'exercice musculaire augmente la consommation de glucose qui augmentent elle-même les risques d'hypoglycémie. L'hypoglycémie peut apparaître durant l'exercice ou plusieurs heures plus tard.

Symptômes

L'hypoglycémie peut se manifester par des palpitations, une pâleur; des nausées, une fatigue intense, une transpiration abondante, une faiblesse musculaire, des tremblements, un malaise vagal...

Diagnostic

L'hypoglycémie est facile à suspecter chez un diabétique dès l'interrogatoire en cas d'erreur de prise de traitement, d'insulinothérapie excessive, d'une insuffisance d'apports alimentaires, d'un effort physique important, d'une prise d'alcool. En cas de suspicion d'hypoglycémie, une glycémie capillaire ou dextro, petite piqure au bout du doigt bien connu des diabétiques, permet de mesurer le taux de sucre dans le sang de manière quasiment instantanée. Une prise de sang confirmera souvent ce dosage. La disparition des signes après prise alimentaire ou resucrage par voie veineuse peut aussi confirmer le diagnostic en cas de troubles de conscience.

Traitement

En cas d'hypoglycémie avérée, le premier réflexe à avoir est l'ingestion d'une dose de glucides et ce en consommant des biscuits, des morceaux de sucre ou un jus de fruits si le patient est conscient. Une injection sous la peau ou dans le muscle de glucagon dont l'action s'oppose à celle de l'insuline et augmente la glycémie, sera faite en cas de troubles de conscience. Si la personne est dans le coma, le glucose lui sera administré par voie intraveineuse.

Notre vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé.


Prévention

Pour éviter les hypoglycémies, il faut surveiller son régime alimentaire, ne pas sauter de repas ou de collations, connaître les mesures à adopter lors d'une activité physique, éviter de consommer de l'alcool sans avoir mangé et faire préciser à son médecin ou à son pharmacien les risques que peut représenter la prise d'un nouveau médicament, de plantes et de complément alimentaire. Il est également recommandé de mesurer sa glycémie régulièrement, de respecter les traitements prescrits, leurs dosage et leurs horaires, d'avoir en permanence son lecteur de glycémie à portée de la main, d'informer l'entourage sur les risques liés à l'hypoglycémie et les moyens d'y faire face, de porter sur soi une carte mentionnant son diabète et, enfin, d'avoir au moins 3 sucres et une collation à portée de main. Informer l'entourage sur les risques liés à l'hypoglycémie et les moyens d'y faire face et leur apprendre comment contrôler la glycémie. Porter sur soi une carte mentionnant son diabète. Avoir au moins 3 sucres et une collation à portée de main.

A voir également :

Publi-information

Hypoglycemia
Hypoglycemia
Conocer bien los signos de la hipoglucemia
Conocer bien los signos de la hipoglucemia
Ce document intitulé « Hypoglycémie - Que faire ? Signes et causes » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.