Régime anti-cholestérol

Août 2016
Devant une augmentation du cholestérol, un changement de régime alimentaire est la première mesure indispensable pour baisser le taux de cholestérol et diminuer les risques cardio-vasculaires. Ce régime peut en effet abaisser de 10 à 15% le taux de cholestérol total, et de 15 à 20% le taux de mauvais cholestérol. Il va de paire avec une activité physique et peut, dans de nombreux cas, éviter la prise de médicaments.



Régime alimentaire

Devant une aumentation du cholestérol, le régime anticholestérol demeure la première attitude pour faire baisser le taux de cholestérol et diminuer les risques cardio vasculaires. Pour certaines personnes, le régime anti-cholesterol suffira, mais pour d'autres, un traitement médicamenteux sera nécessaire. Adopter une activité physique régulière permet de réduire les facteurs de risque cardio-vasculaire. Un régime peut abaisser de 10 à 15% le taux de cholestérol total et de 15 à 20% le taux de mauvais cholestérol. Les risques cardiovasculaires sont liés au mauvais cholestérol, le LDL. L'étude SUVIMAX effectuée auprès de 13.000 personnes sur 8 ans a révélé que la consommation de 5 fruits et légumes par jour diminuait d'un tiers les risques de cancer.

Plus de 50% des personnes présentant un taux élevé de mauvais choléstérol, en respectent pas le régime conseillé et ne prennent pas les traitements recommandés.

Légumes

Consommer des légumes riches en vitamines, fibres, sels minéraux et anti oxydants. Les recommandations du ministère de la santé préconisent de consommer au moins 5 fruits et légumes par jour et des féculents à tous les repas.

Les anti-oxydants possèdent un effet protecteur vis à vis des maladies cardiovasculaires. Ils comprennent notamment la vitamine C, la vitamine E, les caroténoïdes, le sélénium, les polyphénols et flavonoïdes (thé, raisin, citron...). Parmi les aliments riches en anti-oxydants: chou, poivron, fenouil, épinard, radis, tomate, carotte, épinard...

Les fibres permettent de limiter l'absorption intestinale du cholestérol. Les aliments riches en fibres sont notamment: maïs, poireaux, choux, petits pois, céleri, fenouil, carotte, haricot vert... Consommer une crudité au cours de chaque repas.

Pomme

Pauvre en calories : 1 pomme de 100 gramme contient 40 à 50 Kcalories. La pomme est particulièrement riche en fibres alimentaires et permet de diminuer l'absorption de lipides et de cholestérol dans les intestins. Elle se transporte simplement et peut se consommer partout et contient des vitamines localisées essentiellement dans la peau. Il est donc conseillé de manger la pomme en laissant la peau ou en compote. Elle permet de maintenir une bonne activité physique grâce au fructose et au glucide qu'elle contient.

Viande

Manger de la viande en quantité modérée, choisir des morceaux plus maigres et favoriser le poisson. La consommation de viande rouge doit être limité à 2 fois par semaine. Parmi les viandes à éviter, on retrouve l'entrecôte, le porc (travers, côtelettes), l'agneau et le mouton. Mieux vaut privilégier: le steak haché et les volailles (dinde, poulet).

Féculents

Penser aux féculents comme les pâtes, les riz, les lentilles ou les haricots....

Poisson

Consommer du poisson plus régulièrement. Le poisson est riche en matières grasses insaturées. La consommation de graisses poly-insaturées favorise la diminution du mauvais cholestérol, le LDL et favorise le bon cholestérol, le HDL.

Matières grasses

Bien choisir ses matières grasses demeure un point crucial de la lutte contre l'excès de cholestérol. Une alimentation trop riche en graisses saturées favorise un taux élevé de mauvais cholestérol, le LDL-cholestérol

Matières grasses saturées

Les matières grasses saturées provoquent une augmentation important du LDL-cholestérol dans le sang, c'est-à-dire du mauvais cholesterol. Diminuer la consommation de
  • Beurre.
  • Fromage.
  • Certaines viandes dites grasses (mouton, agneau...).
  • Charcuteries.
  • Sauces.
  • Plats cuisinés.
  • Pâtisseries.
  • Produits industriels (biscuits...).

Matières grasses insaturées

La consommation de graisses insaturées permet de diminuer le mauvais cholestérol (LDL) et d'augmenter le bon cholestérol (HDL).
  • L'huile d'olive, de colza, d'arachide, tournesol, noisettes, amandes, avocats, pépins de raisins, mais, soja et les poissons.
  • Les oléagineux : Pignons, noix, noisettes, amandes ou graines de tournesol.


Remplacer le beurre par des huiles ou des margarines végétales. Choisir les huiles de tournesol, maïs, soja et colza. Elles peuvent accompagner toutes sortes de salades et de légumes.

Sucres et alcool

La diminution des produits sucrés et alcoolisés permet de diminuer un taux élevé de triglycérides sanguins.

Notre vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé.


A voir également :

Publi-information
Publi-information

The low fat, low cholesterol diet
The low fat, low cholesterol diet
El régimen anticolesterol
El régimen anticolesterol
Ernährungsempfehlungen bei erhöhtem Cholesterinspiegel
Ernährungsempfehlungen bei erhöhtem Cholesterinspiegel
Ce document intitulé « Régime anti-cholestérol » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.