Pourquoi les allergies sont-elles en hausse?

Décembre 2017
Près d'une personne sur trois est concernée aujourd'hui par un problème d'allergie et les chiffres continuent d'augmenter régulièrement. De nombreux allergologues estiment même que dans moins de 10 ans, une personne sur 2 sera allergique. Le pourcentage d'allergiques a doublé en 15 ans dans les pays industrialisés ce qui alerte particulièrement tous les médecins et notamment les allergologues, alors que ce chiffre atteignait à peine 5% au début des années 70. Les maladies allergiques sont classées au quatrième rang par l'OMS.

Statistiques

Les prévisions les plus pessimistes donnent la troisième place aux allergies dans la décennie à venir.
  • 40% des français présentent toutes les possibilités de développer des manifestations allergiques.
  • Les allergies ont prit des formes différentes au cours de ces vingt dernières années :
    • Les allergènes en cause sont de plus en plus nombreux
    • Les allergiques présentent davantage de manifestations différentes au cours de leur existence.
    • L'âge de survenue des allergies s'étale désormais de la naissance à plus de 80 ans.
    • Parallèlement à l'augmentation du nombre de personnes allergiques, les caractéristiques des manifestations de l'allergie ont évolué au cours de ces dernières années devenant de plus en plus sévères et persistant plus longtemps. Les personnes ayant présenté des manifestations sévères et qui ont eut besoin de consulter en urgence ont été multiplié par 40 depuis 10 ans.
  • 400 millions de personnes dans le monde souffrent de rhinite allergique.
  • 300 millions de personnes dans le monde présentent un asthme.


Pourtant plus de 50% des allergiques ne sont pas diagnostiquées en tant que tels, ne bénéficient pas de traitement adapté et vivent avec des manifestations gênantes et parfois invalidantes qui s'aggravent au fil des années.


Les modifications de l'environnement, de nos habitations, un confort de vie de plus en plus douillet, l'utilisation plus fréquente des voitures, une alimentation très différente de celle d'il y a 30 ans, les progrès de la médecine et l'utilisation trop fréquente des antibiotiques sont en grande partie responsable de l'explosion des allergies.

Nos habitations

Depuis la crise pétrolière de 1974, les habitudes de vie dans les pays industrialisés ont été modifiées : Une meilleure isolation, des appartements plus petits, mieux isolés, plus chauffés et l'introduction de la climatisation ont entraîné un confinement et une augmentation du taux d'humidité favorisant ainsi le développement des acariens, ennemis publics numéros un des allergiques.

La perte d'habitudes simples, comme par exemple suspendre les draps sur le rebord des fenêtres, situation qu'on observe désormais qu'exceptionnellement, même dans les villages, n'a fait qu'accroître le nombre d'allergiques.

Les animaux

D'autre part, la multiplication des animaux de compagnie est en perpétuelle augmentation. Plus de dix millions de chiens, autant de chats et d'oiseaux, des hamsters, cochon d'Inde, lapins, autres animaux exotiques, ont envahi nos maisons. Le rat remporte également beaucoup de succès auprès des jeunes filles depuis le succès du film d'animation Ratatouille.

Ainsi plus d'un foyer sur deux possède un animal, contribuant également à cette augmentation du nombre de personnes allergiques.

Le paysage pollinique

Le paysage de notre pays s'est lui aussi modifié au cours de ces trente dernières années aboutissant à une explosion de quantités de pollens dans l'environnement de plus en plus importante chaque année, à tel point que le terme de « pollution verte » est désormais employé pour les pollens. On commence à trouver pollens du midi de la France au Nord du pays.

Nos habitudes alimentaires

Les profondes modifications de nos habitudes alimentaires participent également à ce véritable fléau que représentent les allergies. Les français se sont mis à apprécier plus en plus les menus maghrébins, asiatiques, antillais ainsi que les fruits exotiques comme les kiwis, les mangues, la papaye.

Les modes de consommation des repas, avec le développement des produits surgelés et en conserve, s'est lui aussi considérablement modifié avec l'introduction de plusieurs centaines de nouvelles protéines destinées à rehausser le goût, modifier la couleur, la consistance....

L'excès d'hygiène

L'arrivée d'un grand nombre de nouveaux allergènes a ainsi déstabilisé notre système immunitaire qui n'a pas réussit à s'adapter aux profondes modifications de notre environnement.

Celui ci avait l'habitude de lutter contre les microbes et les virus. L'utilisation des vaccins et le recours aux antibiotiques a diminué le nombre d'infections. Déstabilisé, notre système immunitaire s'est transformé et s'est mis à lutter contre des éléments apparemment inoffensifs, comme les pollens ou les acariens.

Cette explication, appelée théorie hygiéniste, est démontrée par de nombreuses études mettant en évidence que les enfants vivant dans des fermes au contact de microbes se développant au contact des animaux, développaient moins d'allergies que ceux vivant dans des villes. De la même manière, des enfants vivant dans des familles nombreuses, fréquemment en contact avec des microbes, développent moins de manifestations allergiques.

Dr Pierrick Hordé

Publi-information
Ce document intitulé « Pourquoi les allergies sont-elles en hausse? » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.