La bronchiolite chez le bébé

Octobre 2017
La bronchiolite est une maladie virale très contagieuse touchant chaque hiver environ 30% des nourrissons dont plus de la moitié sont des enfants de moins de 6 mois. Elle touche davantage les garçons que les filles. Les épidémies de bronchiolite débutent en général début septembre et le pic est souvent atteint au cours entre les mois de Décembre et Janvier.


Définition

La bronchiolite du nourrisson est une pathologie assez fréquente et spécifique aux très jeunes enfants avant l'âge de 2 ans. La bronchiolite sévit généralement entre octobre et mars, et enregistre un pic au moment des fêtes de fin d'année. D'origine virale et notamment principalement causée par le virus respiratoire syncytial ou VRS, elle est contagieuse et survient souvent par petites épidémies dans les crèches. Cette maladie requiert une prise en charge rapide pour empêcher son évolution possible vers une forme grave.


Le virus respiratoire Syncitial (VRS) est le principal agent infectieux de cette maladie. La bronchiolite débute généralement vers la mi octobre pour se terminer en fin d'hiver. Son pic est atteint au mois de décembre. Cette infection qui atteint les petites bronches se guérit en 5 à 10 jours environ. Les garçons représentent environ 60% des bébés atteints de bronchiolites.

La bronchiolite définit une inflammation des bronchioles, les dernières ramifications bronchiques de petit calibre. Si l'on parle souvent de « bronchiolite du nourrisson », c'est parce que la maladie sévit presque exclusivement chez les petits patients de moins de 2 ans. La bronchiolite survient essentiellement durant les saisons automne et hiver et est due à un virus, pour la majorité des cas le VRS (Virus Respiratoire Syncitial). Cette pathologie est contagieuse et la transmission se fait par les voies aériennes ou par les mains, ce qui explique les épidémies dans les crèches. L'évolution est spontanément favorable en quelques jours, mais certaines formes peuvent nécessiter une prise en charge hospitalière. Cette pathologie est amenée à récidiver : au-delà de trois épisodes, on parle d'asthme du nourrisson.

Symptômes

La bronchiolite peut débuter par une rhinite virale. Puis, apparaissent ensuite des épisodes de toux sèche devenant de plus en plus grasse et s'aggravant peu à peu, ce qui provoque un encombrement et une gène respiratoire importants. L'enfant présente ainsi une respiration sifflante, une fièvre modérée, une fatigue, voire un épuisement. La toux peut se prolonger pendant 2 à 3 semaines. Devant l'apparition de ces symptômes, il est important de consulter rapidement son médecin afin d'éviter l'apparition de complications respiratoires pouvant nécessiter une hospitalisation.

Que faire devant une bronchiolite?

Commencer par aérer la chambre du bébé et ne pas échanger les biberons et les tétines. Il est conseillé de porter un masque si les parents ont une rhinite virale, de ne pas fumer en sa présence, de ne pas l'emmener dans des endroits enfumés, de mettre un coussin sous l'oreiller et de lui donner à boire régulièrement. Bien vérifier que le bébé s'alimente correctement et prend bien ses biberons. Désinfecter son nez avec du sérum physiologique, utiliser des mouchoirs jetables et ne pas le remettre à la crèche avant la fin des symptômes. Les antibiotiques ne sont pas prescrits car ils n'ont aucune action sur les virus, sauf si une angine ou une otite apparaissent. D'autre part, il faut surveiller la respiration du bébé, sa température et l'absence de diarrhée.

Diagnostic

Pour savoir si un bébé est touché par une bronchiolite, le médecin ou le pédiatre va questionner les parents sur l'attitude de l'enfant et ses éventuelles gênes respiratoires. Il procédera ensuite à un examen clinique, et portera une attention particulière à la respiration du bébé et à la présence de crépitements ou de sifflements à l'auscultation des poumons. Une radiographie des poumons est parfois réalisée en cas de doute pour éliminer une infection pulmonaire. L'écoute de bruits particuliers et l'observation de la manière dont l'enfant respire suffiront à établir le diagnostic. La recherche du virus en cause peut être faite, sans que cela soit d'un grand intérêt. Aucun autre examen complémentaire n'est nécessaire.

Traitement

La bronchiolite du nourrisson évolue spontanément vers la guérison en quelques jours, même si la toux peut persister quelques jours de plus. Pour soulager le petit patient, les parents devront veiller à bien désencombrer son nez à l'aide de sérum physiologique plusieurs fois par jour ou en utilisant un mouche-bébé. La surélévation de la tête du lit de 10 à 30° à l'aide d'un oreiller posé SOUS le matelas peut aider l'enfant à respirer, surtout la nuit. Le fractionnement des repas avec désencombrement avant chacun d'eux est conseillé. Une prise en charge par de la kinésithérapie respiratoire pour aider à drainer les sécrétions est également intéressante. La bronchiolite du nourrisson est une pathologie à prendre au sérieux, notamment chez les enfants de moins de 1 an, et en particulier ceux de moins de 6 semaines où la prise en charge en milieu hospitalier est alors nécessaire.

Kinésithérapie respiratoire

La kinésithérapie respiratoire demeure le traitement primordial de la bronchiolite. Elle a pour objet de permettre d'évacuer les sécrétions bronchiques que le bébé ne réussit pas à faire. Le praticien effectue des mouvements sur la cage thoracique et l'abdomen du bébé lorsqu'il expire. Ce geste permet de faire remonter les sécrétions de la trachée vers la bouche de l'enfant qui réussit ensuite à les expectorer.

Épidémie de bronchiolite

En cas d'épidémie de bronchiolite, se laver les mains soigneusement avec du savon avant de s'occuper du bébé. Ne pas embrasser le bébé si on est atteint d'une rhinopharyngite ou bien d'une bronchite par exemple. Demander à ses frères et soeurs, et aux membres de l'entourage en général d'éviter de l'embrasser. Eviter de fumer en sa présence et ne l'emmener pas dans des lieux fumeurs. Ne pas emmener le bébé dans des endroits où il risque d'être au contact de personnes atteintes de maladies infectieuses (transports en commun, supermarchés, boutiques,... ). Le réseau Bronchiolite Médico kinésithérapeute propose une alternative à la prise en charge médicale et kinésithérapeute de proximité aux familles d'Ile de France. Un centre d'appel est opérationnel afin de trouver un kinésithérapeute ou un médecin :
  • 0820 820 603 Numéro indigo 0,12E : kinésithérapeutes disponibles dans leurs cabinets Week end et jours fériés de 9H à 18H
  • 0820 800 880 Numéro indigo 0,12E médecins disponibles 7J/7 de 9H à 23H

Bronchiolite et allergies

L'apparition de 2 ou 3 bronchiolites avant l'âge de deux ans peut témoigner de l'apparition d'un asthme, notamment si l'enfant est issu d'une famille d'allergiques. ll est conseillé d'en parler à son médecin qui envisagera l'avis d'un pneumologue ou d'un allergologue afin d'effectuer un bilan allergologique comprenant au minimum des tests cutanés. Rappelons que la pratique de tests cutanés est possible chez les enfants en bas âge et qu'il ne faut pas attendre 5 ans, contrairement aux idées reçues, avant de les pratiquer.

Prévention

Pour prévenir la bronchiolite du nourrisson, il existe une injection à faire mensuellement durant les deux premiers hivers pour les enfants plus exposés, notamment les prématurés. Une bonne hygiène des mains et l'absence de contact entre un enfant et un individu malade sont des évidences.

Vidéo


En savoir plus

A voir également


Publi-information

Bronchiolitis
Bronchiolitis
La bronquiolitis en el recién nacido
La bronquiolitis en el recién nacido
Ce document intitulé « Bronchiolite du nourrisson - Symptômes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.