Influence du tabac sur les gencives

Juin 2017
Le tabagisme est associé à différentes pathologies gingivales ou parondontales courantes. Les fumeurs ont ainsi sept fois plus de risque de développer une maladie parodontale ou gingivale par comparaison aux non-fumeurs. Alors, quels sont les effets de la consommation de tabac sur les gencives ?


Impact sur la bouche et les gencives

Le tabagisme est un facteur de risque majeur dans les maladies parodontales. Parmi les effets délétères connus :
  • Le tabac entraîne une perturbation de la flore bactérienne. Les fumeurs présentent un risque accru d'être affectés par des bactéries pathogènes, à l'origine d'affections gingivales ou parodontales (tissu de soutien des dents).
  • La nicotine et les différents composants du tabac entraînent des dommages cellulaires. Ces destructions favorisent l'apparition et la progression des parodontites, et diminuent les capacités de défense immunitaires locales (mauvaise vascularisation des gencives).

Pathologies gingivales

Gingivite tartrique

Associée à une mauvaise hygiène bucco-dentaire, la consommation de tabac (couplée éventuellement à l'alcool) est un facteur important dans l'apparition de la gingivite tartrique.

Cette pathologie désigne l'inflammation de la gencive liée à la formation de tartre (plaque dentaire calcifiée), qui favorise le développement de bactéries pathogènes. Ces bactéries entraînent une fragilisation et une destruction plus ou moins localisée de la gencive. Le tabac est souvent en cause, car il modifie la flore bactérienne en bouche.

Le traitement envisagé :
  • Arrêt du tabac
  • Traitement curatif : détartrages annuels, bains de bouches, gels gingivaux.


Voir aussi notre fiche : Les médicaments pour arrêter de fumer

Gingivite ulcéro-nécrotique

Le tabac est un facteur prédisposant (avec le stress et un déficit immunitaire) à la gingivite ulcéro-nécrotique. Cette pathologie rare est une urgence parodontale. Elle se manifeste par une nécrose interproximale (jonction entre les dents), une gingivorragie (saignement des gencives) et des symptômes douloureux.

Elle se traite par antibiothérapie. Le traitement associe également une solution antiseptique (bain de bouche) et la prise d'antalgique.

Cancer des gencives

La consommation de tabac sous toutes ses formes est un facteur de risques importants de cancer de la bouche (y compris des gencives).
  • Les fumeurs courent 6 fois plus de risques de souffrir d'un cancer de la bouche,
  • Les fumeurs de tabac non fumé (à chiquer, à priser, à sucer) courent 50 fois plus de risque de développer une forme de cancer de la bouche.

Influence sur la guérison des lésions buccales

Selon l'OMS (voir plus bas), la consommation de tabac :
  • Supprime la réponse immunitaire aux infections buccodentaires,
  • Compromet la guérison après une intervention chirurgicale bucco-dentaire,
  • Favorise la dégénérescence du parodonte chez les diabétiques.


Le tabagisme, principal facteur de risque dans les parodontites chroniques, est également un facteur de risque de perte des dents.

Les atteintes aux gencives causées ou entretenues par le tabac favorisent également l'apparition de maladies cardiovasculaires (athérosclérose).

Pour aller plus loin


Les facteurs de risques en parodontologie, Faculté de Chirurgie dentaire, Université de Rennes 1
Rapport sur la santé bucco-dentaire dans le monde 2003 (PDF), Organisation mondiale de la Santé

A voir également


Publi-information
Ce document intitulé « Influence du tabac sur les gencives  » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.