Dents de sagesse - Extraction

Mars 2017
A partir de 18 ans en moyenne, les dents de sagesse peuvent apparaître. Une dent de sagesse peut parfois être la source de complications. Les dents de sagesse sont situées à l'arrière de la dentition, derrière les deuxièmes molaires. L'extraction des dents de sagesse est un geste chirurgical courant à partir de 18 ans. L'intervention peut être à l'origine de douleurs plus ou moins intenses, qui font partie des suites opératoires normales. Dans certains cas, des complications qui se manifestent par des douleurs peuvent survenir. Les dents de sagesse correspondent aux 3èmes molaires situées au fond en arrière de l'arcade dentaire. Elles apparaissent à l'âge adulte et peuvent parfois pousser de travers, gêner, ou être douloureuses. Nous avons en général quatre dents de sagesse, mais cela peut varier selon les personnes, certaines en ont plus et d'autres moins.


Définition

Les dents de sagesse sont les troisièmes molaires. Situées complètement à l'arrière de la dentition, derrière les deuxièmes molaires, elles sont au nombre de 4 (2 en haut, 21 en bas). Certains peuvent en posséder 2, 3, ou aucune, l'absence de dents de sagesse étant de plus en plus fréquente. Lors de leur pousse, elles peuvent devenir gênantes et conduire à pratiquer une extraction.

Âge

Les dents de sagesse font généralement éruption dans la bouche à la fin de l'adolescence, la formation des racines se terminant durant la vingtaine. Elles apparaissent dans l'intervalle d'âge de 16 et 25 ans, le plus souvent vers 18 ans.

Quand enlever une dent de sagesse?

L'extraction totale ou partielle des dents de sagesse (troisièmes molaires du haut et/ou du bas) est l'intervention chirurgicale buccale la plus fréquente. Elle se déroule sous anesthésie locale, et plus rarement, sous anesthésie générale. Le nombre de dents de sagesse varie entre un et quatre. Leur extraction est nécessaire dans différentes situations comme une mauvaise position (incluses dans l'os), souvent à l'origine dans de douleurs, ou d'inflammation, un risque d'atteinte au bon alignement des dents par manque de place et des dents de sagesse cariées, qui ne peuvent plus être traitées par un protocole de soins standard.

Extraction

Causes

Il y a de nombreuses raisons justifiant l'extraction des dents de sagesse. L'une des premières reste cependant le manque de place dans le cadre d'un traitement d'orthodontie, leur pousse risquant de perturber le bon alignement des dents. Les dents doivent aussi être extraites quand elles sont mal positionnées (lorsqu'elles poussent parallèlement à l'arcade dentaire par exemple), quand elles sont à l'origine de douleurs trop importantes, d'inflammation ou d'infections (abcès en particulier) provoquées notamment par des dents partiellement sorties et favorisant la stagnation des aliments.

Opération

L'extraction d'une ou deux dents de sagesse se pratique sous chirurgie locale en cabinet dentaire (sur rendez-vous). L'extraction totale des dents de sagesse, c'est-à-dire des quatre dents, nécessite, elle, une intervention chirurgicale sous anesthésie générale. Une hospitalisation, le plus souvent en ambulatoire, est nécessaire.

Déroulement

L'intervention commence par l'injection d'un anesthésiant et se poursuit par l'incision de la gencive puis un fraisage de l'os entourant la dent pour l'extraire. Selon les cas, la fermeture se fait à l'aide de fils qui disparaissent en 2 à 4 semaines ou sont ôtés en.
consultation.

Suites

Le gonflement des joues (oedème) est fréquent et parfois important, de même que de petits saignements (pendant quelques heures à une nuit suivant l'intervention) et la douleur au niveau des zones opérées. Cette douleur, qui disparaît habituellement en quelques jours cède souvent, peut être traitée avec des antalgiques ou des poches de glace enrobées dans un linge. Enfin, une limitation de l'ouverture buccale peut également durer pendant quelques jours. Une excellente hygiène buccale est essentielle. C'est pourquoi des bains de bouche sont prescrits. Les dents et les gencives doivent être nettoyées après chaque repas avec une brosse ultra-souple. La cicatrisation prend de dix à douze jours.

Complications

Tout acte médical, même bien conduit, recèle un risque de complications plus ou moins graves. Elles peuvent aller de l'alvéolite (inflammation de l'alvéole dentaire) à une infection, en passant par des troubles temporaire de la sensibilité de la lèvre inférieure, voire de la langue dus à une irritation ou une altération d'un nerf qui chemine à proximité de la dent extraite ou une anesthésie complète de la zone opérée. Plus exceptionnellement, il peut s'agir d'une lésions de la mandibule ou d'une dépression.

Douleurs

La procédure n'est pas douloureuse, dans la grande majorité des cas.

La douleur, d'intensité variable, est un symptôme commun après l'extraction des dents de sagesse, avec l'œdème et les saignements. La douleur est localisée au niveau des zones opérées, sachant qu'elle est souvent plus importante pour les dents du bas que pour les dents du haut. Si une ou plusieurs dents sont incluses dans l'os, il est nécessaire d'inciser la gencive puis de fraiser l'os. Ce geste peut augmenter la douleur ressentie après l'opération.

La douleur est traitée en appliquant de la glace (ex : vessie de glace) sur les joues, ce qui permet également de réduire l'œdème, par des anti-inflammatoires ou par des antalgiques. L'avis de son chirurgien dentiste est indispensable lorsque apparaissent une inflammation des gencives et/ou de la fièvre.

Notre vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé.


Pour aller plus loin

A voir également


Publi-information
Ce document intitulé « Dents de sagesse - Extraction » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.