Amygdalectomie de l'enfant (SFORL) : synthèse

Octobre 2017
En 2010, la Société Française d'ORL (SFORL) a mis en ligne des recommandations sur l'amygdalectomie de l'enfant. Elles ont pour but d'améliorer la prise en charge des enfants devant subir une amygdalectomie. Voici la synthèse de ce document.


Indications

Hypertrophie amygdalienne


Une hypertrophie amygdalienne peut être responsable de l'obstruction des voies aériennes supérieures durant le sommeil (notamment le syndrome d'apnées-hypopnées obstructives du sommeil). Un ou plusieurs de ces signes peuvent permettre d'établir un trouble respiratoire :
  • la nuit
    • ronflement,
    • pauses respiratoires,
    • sueurs,
    • énurésie,
    • parasomnie,
    • sommeil agité,
    • tête en hyperextension pendant le sommeil,
  • le jour :


En l'absence de troubles du sommeil, l'amygdalectomie peut être néanmoins conseillée lorsque.
l'hypertrophie amygdalienne :
  • est bilatérale ;
  • avec obstruction oropharyngée ;
  • et en présence de
    • troubles de la déglutition (dysphagie aux gros morceaux),
    • difficultés de phonation (voix oropharyngée).

Infections


La Société Française d'ORL recommande une amygdalectomie dans le cas :
  • d'angines récidivantes
    • 3 épisodes par an pendant 3 ans,
    • 5 épisodes par an pendant 2 ans,
  • une tuméfaction amygdalienne unilatérale suspecte de malignité.

Bilan préopératoire

Evaluation des risques hémorragiques


Cette évaluation consiste en :
  • un interrogatoire précis (recherche des antécédents personnels ou familiaux d'une anomalie de l'hémostase) ;
  • une étude de l'hémostase en cas d'antécédents familiaux ou personnels connus
    • temps de céphaline,
    • numération plaquettaire.

Evaluation des risques respiratoires


La Société Française d'ORL recommande la recherche de signes de gravité de l'obstruction :
  • enfant de moins de 3 ans ;
  • malformation crânio-faciale ;
  • malformation des voies aériennes supérieures ;
  • maladie neuromusculaire avec hypotonie pharyngée ;
  • insuffisance cardiaque droite ;
  • hypertension artérielle pulmonaire ;
  • obésité morbide ;
  • maladie métabolique avec infiltration du tissu conjonctif sous muqueux des VAS ;
  • maladie respiratoire à type d'infection récente des VAS ou inférieures avec hyperréactivité bronchique.

Techniques


Il existe différentes techniques pour effectuer une amygdalectomie :
  • dissection aux instruments froids ou au doigt ;
  • diathermie ;
  • coblation ;
  • laser ;
  • ultracision.


Pour l'amygdalectomie partielle :
  • électrochirurgie ;
  • laser ;
  • ultracision ;
  • coblation ;
  • microdébrideur.

Complications


Des complications peuvent survenir
  • complications primaires
    • les complications respiratoires,
    • les nausées-vomissements post-opératoires (NVPO),
    • l'hémorragie (complication la plus fréquente),
  • complications secondaires
    • l'hémorragie retardée,
    • la dysphagie douloureuse à risque de déshydratation,
    • la persistance de l'obstruction respiratoire.

Sources


Amygdalectomie de l'enfant, ORL France, 2010.

Crédit photo : istockphoto.com / Dmitry Naumov

A voir également


Publi-information
Ce document intitulé « Amygdalectomie de l'enfant (SFORL) : synthèse » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.